Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL) apporte un démenti aux rumeurs de création de nouvelles communes :" Aucun décret n’a encore été pris dans ce sens"

Publié le mardi 27 fevrier 2018  |  Abidjan.net
Création
© Abidjan.net par PR
Création de nouvelles communes en Côte d`Ivoire: Le Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local face à la presse
Mardi 27 février 2018. Abidjan. Le Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL), Lazare Dago Djahi apporte un démenti aux rumeurs de création de nouvelles communes
Comment


Le Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL), Lazare Dago Djahi a démenti ce mardi un article de presse paru vendredi et annonçant la création de nouvelles communes en Côte d’Ivoire.

"Nous apportons un démenti clair et formel aux articles de presse qui font état de la création de nouvelles communes en Côte d’Ivoire. Aucun décret n’a encore été pris en ce sens" a déclaré M. Djahi lors d’un point de presse.

Pour le directeur de la décentralisation, la vision du gouvernement sur la décentralisation étant suffisamment et clairement affichée, aucune information, qui plus est, « infondée », ne doit être donnée pour « bouleverser tous les ivoiriens ».

Montrant la publication, le DGDDL a insisté sur le fait que le pays compte à ce jour 197 communes, 31 régions et 2 districts autonomes et pour l’instant, il y a aucune autre commune créée.

"Nous voulons rassurer tous les ivoiriens de ce que le Gouvernement n’a pas encore pris d’actes dans ce sens" a-t-il poursuivi, invitant les journalistes à éviter d’alimenter la rumeur en se rapprochant des services compétents pour avoir des informations fiables.

« Je vous invite à vous rapprocher des services compétents. Pour ce qui concerne surtout les questions sensibles où les décisions, les décrets du président de la République sont attendus, il vaut mieux vous rapprocher des services compétents », a conseillé Lazare Dago Djahi.


PR. A
Commentaires


Comment