Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

À Abidjan après l’assassinat d’un enfant de 5 ans, des religieux condamnent les crimes rituels
Publié le samedi 10 mars 2018  |  Afrik.com
Meurtre
© Présidence par David Zamblé
Meurtre du petit Traoré Aboubakar Sidick dit Bouba: la Première Dame, Dominique Ouattara au chevet de la famille Traoré
Dimanche 04 mars 2018. Abidjan (Williamsville). Meurtre du petit Traoré Aboubakar Sidick dit Bouba: la Première Dame, Dominique Ouattara au chevet de la famille Traoré.
Comment


La recrudescence des enlèvements et crimes rituels inquiète les Ivoiriens. Après le meurtre de Bouba, un enfant de 5 ans enlevé et tué par son voisin, La Croix Africa a rencontré des guides religieux du quartier de Williamsville, à Abidjan, où s’est déroulé le drame.

« Les sacrifices rituels ou vente d’organes humains sont proscrits par la Bible et le Coran. Il est temps que cela prenne fin », a commenté le père Léonce Ogoi Ballet, curé de Saint Kizito de Williamsville, un quartier d’Abidjan au lendemain de l’assassinat de Bouba.
... suite de l'article sur Afrik.com

Commentaires


Comment