Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Cancer pédiatrique, infertilité … – voici l’offre de soins de l’hôpital Dominique Ouattara, 25% de quota pour indigents
Publié le mardi 13 mars 2018  |  Pôle Afrique
Conférence
© Présidence par David Zamblé
Conférence de presse annonce de l`inauguration de l`Hôpital Mère-Enfant de Bingerville
Lundi 12 mars 2018. Siège de la Fondation Children Of Africa. Conférence de presse annonce de l`inauguration de l`Hôpital Mère-Enfant de Bingerville.
Comment


L’Hôpital Mère-Enfant (HME) Dominique Ouattara de Bingerville ouvre le 16 mars 2018. L’équipe dirigeante a levé un coin de voile sur son fonctionnement à Abidjan ce 12 mars.

Après 7 années de maturation, l’Hôpital Mère-Enfant (HME) Dominique Ouattara de Bingerville ouvre le 16 mars 2018. Selon le professeur Da Silva-Anoma, directrice médicale et scientifique, le HME propose une offre de soins à trois pôles. Mère, enfant et le pôle médico-technique. L’enfant de 0 à 18 ans a accès à différents services.

En néonatalogie, par exemple, la chambre kangourou et la réanimation néonatale sont, entre autres prévues. « Tous les types de cancer de l’enfant sont pris en charge au service d’oncologie pédiatrique. Des mécanismes sont prévus pour permettre aux enfants d’être pris en charge qu’ils soient indigents ou non, grâce à la Fondation de la princesse LaLa Salma qui nous accompagne », explique, par ailleurs, Dr Yao Atteby Jean-Jacques responsable du service. Le panier de soins tient compte aussi de la pédiatrie générale, de la chirurgie pédiatrique et de l’Orl.

Le pôle mère est constitué des soins gynéco-obstétriques et de la prise en charge de l’infertilité. L’assistance médicale à la procréation figure dans l’offre de soins également.

Le pôle médico-technique concerne l’anesthésie, la réanimation et le laboratoire d’analyses médicales.

75% des malades admis sont des assurés et 25 % sont des personnes économiquement faibles. « Un service social gérera les économiquement faibles selon des critères définis », précise le professeur Sega Sangaré, président du conseil d’administration. Il annonce un ticket modérateur pour ces derniers.

L’HME est un hôpital privé avec une mission de service public à but non lucratif. Il est géré par la Fondation Children of Africa, l’Etat ivoirien et l’ONG française La Chaîne de l’Espoir.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment