Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Bilan de la 1ere journée de la grève de protestation dans les universités et grandes école publiques de Côte d’Ivoire
Publié le mercredi 14 mars 2018  |  CNEC
Université
© AFP par ISSOUF SANOGO
Université de Cocody : le calvaire des étudiants aux arrêts de bus.
Jeudi 16 mai 2013. Abidjan. Après les cours, les étudiants de l`Université Félix Houphouët-Boigny doivent patienter dans une longue file d`attente avant d`avoir accès aux bus.
Comment


Universités Péléfo Gbon Coulybaly (UPGC) de Korhogo 97,33% Quatre (4) camarades n’ont pas respecté le mot d’ordre :

Linguistique, Biologie, Anglais

Université Alassane Ouattara (UAO) de Bouaké 100% Aucun enseignement programmé ne s’est déroulé

Université Jean Lorougnon Guédé UJLog) de Daloa. 100% Aucun enseignement programmé ne s’est déroulé

Université Félix Houphouët Boigny (UFHB) de Cocody. 30,33% Environ une cinquante (50) camarades ont signifié et montré leur solidarité malgré la contre campagne de la section.

Université Nangui Abrogoua (UNA) d’Abobo-Adjamé 100% Aucun enseignement programmé ne s’est déroulé


Ecole Normale Supérieure (ENS) d’Abidjan. 99,33% Un (1) camarade de la section Physique-chimie/Sciences et Technologie n’a pas observé le mot d’ordre et a fait cours malgré la sensibilisation.

Institut Polytechnique FHB (INPHB) de Yamoussoukro. 91,20%

Au total, on a dénombré onze (11) camarades qui n’ont pas observé le mot d’ordre de grève. La plupart des enseignements l’institut sont achevés.

Le Bureau Exécutif National de la Coordination Nationale des Enseignants du supérieur et des Chercheurs (BEN-CNEC) félicite vivement tous les Enseignants-Chercheurs et les Chercheurs pour la grande mobilisation et la grande détermination de ce lundi 12 mars 2018.

Les Enseignants-Chercheurs et les Chercheurs démontrent, ainsi, par cette grève largement suivi, que l’intelligentsia ivoirienne n’acceptera jamais que les libertés syndicales, consacrées par la constitution du 16 novembre 2016, soient bafouées par les Présidents d’Universités ou Directeurs Généraux de Grandes Ecoles.

Le BEN-CNEC invite tous les Enseignants-chercheurs et les Chercheurs à maintenir la mobilisation et la détermination pour la journée de demain mardi 13 mars 2018.

NB. Les camarades de Korhogo sereins ont montré leur maturité devant le déploiement des Forces de sécurité sur le campus (voir les images en PJ)

Pour le BEN-CNEC.

Le Service de Communication
Commentaires


Comment