Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurisation du Foncier Rural: Bouaflé accompagne l’AFOR dans la délimitation des terroirs villageois

Publié le samedi 17 mars 2018  |  Abidjan.net
Sécurisation
© Autre presse par DR
Sécurisation du foncier rural: l`agence foncière rurale sensibilise à Bouaflé
Mardi 13 mars 2018. L`agence Foncière Rurale (AFOR), a mené dans le département de Bouaflé une opération de sensibilisation des populations locales sur l’importance de leur adhésion massive, au projet de délimitation des terroirs villageois.


A peine les missions sur le Cavally et le Guémon achevées, que le Directeur Général de l’Agence Foncière Rurale (AFOR), le ministre Daniel Cheick BAMBA mettait le cap, le mardi 13 mars dernier, sur le département de Bouaflé. Dans cette localité, il s’est agi encore une fois, de sensibiliser les populations locales sur l’importance de leur adhésion massive, au projet de délimitation des terroirs villageois. Animant principalement cette rencontre, le Directeur Général de l’AFOR a rappelé que cette opération, apolitique, date de 1998 sous le Président Henri Konan Bédié, avant de se voir renforcée aujourd’hui par le Président Alassane Ouattara. « C’est une opération de salut public. Nous sommes là pour vous orienter dans cette indispensable délimitation de vos terroirs villageois et de vos parcelles Il faut nous accompagner dans cette voie, pour qu’ensemble, nous arrivons à prévenir les nombreuses crises engendrées par la terre », a indiqué le ministre Cheick Daniel BAMBA.

Les représentants des 96 villages issus des sept sous-préfectures du Département de Bouaflé, et les membres des comités villageois de gestion foncière, qui ont pris d’assaut la salle de la réunion de la Préfecture de Bouaflé, ont promis accompagner l’AFOR dans cette exaltante mission. Nonobstant quelques difficultés relevées, ils se réjouissent qu’avec le soutien de l’opérateur technique, le Cabinet Medibat, et l’implication du Préfet du Département et des Sous-Préfets, que les obstacles soient levés progressivement. Aux membres du corps préfectoral, avec à leur tête Monsieur Beudjé Djoman Mathias, Préfet de Région, Préfet du Département de Bouaflé, le DG de l’AFOR a insisté pour qu’ils s’approprient l’opération, qui demeure avant tout celle de l’administration territoriale.

Les cadres et élus du département, présents pour soutenir cette mission, ont exprimé leur satisfaction de voir cette opération être aujourd’hui une réalité dans leur département. Ils ont encouragé leurs parents à s’y inscrire résolument. Car comme l’ont signifié le capitaine Goué Bi Pascal, vice-président, représentant le Président du Conseil Régional, et l’Honorable Koffi TIEMELE, Député de Bouaflé Sous-préfecture, la délimitation des terroirs villageois va aider à résoudre les problèmes fonciers dans tout le pays en général et à Bouaflé en particulier où ils sont d’actualité.

En guise de conclusion au terme des échanges avec les populations, le ministre Cheick Daniel BAMBA a recommandé aux uns et aux autres, de faire des compromis sur les difficultés qui se dresseraient sur leur chemin, car le Chef de l’Etat, soucieux de la cohésion sociale, accorde un intérêt particulier à cette opération qui aboutira à la délivrance des titres fonciers.

Atapointe
Commentaires


Comment