Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire/Amélioration de l’état nutritionnel des enfants de moins de 5 ans: Le ministère de la santé et MAP international engagent la lutte

Publié le lundi 19 mars 2018  |  L'Héritage


Le ministère de la santé et l’Ong MAP international s’engagent pour l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants de 6 à 59 mois en Côte d’Ivoire à travers le projet ‘’chaque enfant compte’’. La signature de la convention de ce projet d’envergure a eu lieu le lundi 12 mars 2018 en présence de la ministre de la santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou-Coffie à son cabinet, sis à la cité administrative.

Ce projet a pour objectif d’offrir ‘’des interventions multiples à travers la fourniture de programme de supplémentation en vitamines A et de déparasitage des filles et garçons de 6 à 59 mois et aussi de pérenniser les interventions de supplémentation en vitamines A et de déparasitage’’ pour lutter contre les problèmes de santé. Notamment l’anémie et les autres maux dont souffrent les enfants de moins de 5 ans vivant en Côte d’Ivoire d’autant plus qu’il est mis en œuvre dans 24 districts sanitaires issus de 6 régions, c’est-à-dire en 2020, au moins 75% des filles et garçons de 6 à 59 mois pourront bénéficier de la vitamine A et du déparasitant de routine dans l’ensemble des 24 districts sanitaires que compte la Côte d’Ivoire. Notant la pertinence de ce projet d’envergure, la ministre de la santé et de l’hygiène publique, Raymonde Goudou-Coffie a affirmé que ce projet pourra’’ renforcer le système de santé afin d’accroitre son impact sur la morbidité et la mortalité infantile en Côte d’Ivoire.

Avec la mise à la disposition de 3,212 milliards de comprimés d’Albendazole 400mg.Il est important de noter que ce projet d’une durée de 4 ans, mis en œuvre par le programme National de Nutrition(PNN) sous la houlette du ministère de la santé porte sur un appui financier et technique de l’Ong Map International grâce au soutien financier du gouvernement canadien au système de santé ivoirien à hauteur de 1,79 milliard de FCFA. Selon le premier responsable de Map Côte d’Ivoire, ce projet se fonde sur une approche communautaire en vue de pérenniser les interventions, notamment celle de la supplémentation en vitamine A de routine. Déjà, grâce au projet ‘’Chaque enfant compte’’, plus de 1,38 million d’enfants de 6 à 59 mois ont pu bénéficier de la vitamine A et 1,22 enfants de 12 à 59 mois ont été déparasités (94%) en mars 2017.Et dans les semaines à venir, il sera organisé deux campagnes dans 20 districts sanitaires afin que les enfants de ces zones bénéficient de vitamines A avec l’appui de Map Côte d’Ivoire.

Louis Tanin
Commentaires


Comment