Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Un atelier régional sur les zoonoses ouvert à Abidjan

Publié le lundi 19 mars 2018  |  AIP


Abidjan – L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), en partenariat avec les ministères de tutelle, initie de lundi à vendredi à Abidjan, un Atelier régional de renforcement des capacités de mise en œuvre de la biosécurité et la sûreté biologique dans les laboratoires membres du RESOLAB.

Cette session de formation qui se déroule à Seen Hôtel, au Plateau, est animée entre autres par des experts issus de la FAO et des Centres d’urgence pour les maladies animales transfrontalières (ECTAD) du Ghana et de la Côte d’Ivoire. Elle bénéficie de l’appui financier de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID).

Les différentes communications, axées notamment sur les techniques de prévention et gestion des risques en laboratoire, les mesures appropriées pour minimiser les risques de contamination humaine et de l’environnement, la présentation du "manuel biosécurité" développé par la FAO, permettront la mise en place de standards appropriés de sécurité biologique en laboratoire.

La représentante du DG de la FAO, Antoinette Ziéhi, a déclaré que l’atelier s’inscrit dans le cadre du programme de sécurité sanitaire mondiale. La formation traduit l’engagement de l’organisation d’aider les pays membres du Réseau des laboratoires d’Afrique de l’ouest et centrale (RESOLAB) à prévenir les zoonoses, voire riposter face aux maladies transmissibles de l’homme à l’animal ou vice-versa, a-t-elle soutenu.

Avant de déclarer ouvertes les assises, le directeur de cabinet Kouakou Apporture, au nom du ministre de l’Agriculture et du Développement rural, a exhorté les panélistes à s’inspirer des résultats des travaux antérieurs, en vue de faire des propositions concrètes pouvant aider à l’amélioration de la politique sanitaire en Afrique.

La cérémonie d’ouverture s’est tenue en présence de l’inspecteur général Sirima Diawara, représentant le ministre des Ressources animales et halieutiques. Les participants, composés de responsables de services de virologie, de microbiologie, de laboratoires vétérinaires, proviennent du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Guinée, du Mali, du Niger, de la République démocratique du Congo, du Sénégal, du Tchad, du Togo et de la Côte d’Ivoire.

ra/cmas
Commentaires


Comment