Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Atelier sur le mécanisme de coordination et de financement du système intégré de suivi du travail des enfants

Publié le lundi 19 mars 2018  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par David Zamblé
Cérémonie d`ouverture de l`atelier sur le mécanisme de coordination et de financement durable du système intégré de suivi du travail des enfants en Côte d`Ivoire
Lundi 19 mars 2018. Abidjan. Cérémonie d`ouverture de l`atelier sur le mécanisme de coordination et de financement durable du système intégré de suivi du travail des enfants en Côte d`Ivoire.


Abidjan - Un atelier réunissant des experts nationaux et internationaux sur un mécanisme de coordination et de financement durable du système intégré de suivi du travail des enfants (SSRRTE) en Côte d’Ivoire s’est ouvert lundi, à Abidjan, sous le patronage de la Première Dame Dominique Ouattara, et présidente du Comité national de surveillance des actions de lutte contre la Traite, l’exploitation et le travail des enfants (CNS), a-t-on appris dans une note d’information transmise à l’AIP.

Ces spécialistes de la question de la lutte contre le travail des enfants devront adopter un mécanisme opérationnel de coordination du Système d’Observation et de Suivi du travail des enfants en Côte d’Ivoire (SOSTECI) et du SSRTE ainsi que les modalités de son financement.

Pour Nadia N’Da Bendé, chef de cabinet de la Première Dame, ces deux entités ne doivent pas être considérées comme différentes, elles doivent être interconnectées pour une meilleure synergie sur le terrain.

«Le SSRTE, mis en œuvre par la Fondation ICI, bien que sectoriel et exclusivement dédié au suivi et à la remédiation du travail des enfants dans la chaîne d’approvisionnement du cacao, ne doit pas être perçu comme un mécanisme parallèle et concurrentiel du SOSTECI. Mais, il doit constituer avec celui-ci, un système interconnecté de partage d’informations, capable d’alimenter la base de données nationales », a-t-elle préconisé.

Le Comité interministériel (CIM) et Fondation International Cocoa Initiative (ICI), sous la supervision du CNS, ont mis en place un cadre de travail conjoint, en vue d’harmoniser les outils de collecte de données et d’opérationnaliser le mécanisme garantissant la circulation fluide et sécurisée de l’information du SSRTE vers le SOSTECI.

Pour le directeur de cabinet-adjoint du ministère de l’Emploi t de la Protection Sociale, Koné Kipeya, cette union s’avère nécessaire pour une meilleure synergie sur le terrain.

Le directeur pays du Bureau de l’Organisation internationale du travail (OIT), Semien Honoré Boua Bi et le directeur Exécutif de la Fondation International Cocoa Initiative (ICI), Nick Weatherill, quant à eux, ont mis l’accent sur la situation des enfants astreints au travail des enfants et la nécessité d’un partenariat public-privé afin de venir à bout à ce phénomène.

tad/fmo
Commentaires


Comment