Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Un atelier pour une meilleure prise en charge des malades de Vih et de tuberculose

Publié le mardi 20 mars 2018  |  AIP


Man -Un atelier d’orientation et d’explications de l’ONG Alliance Côte d’Ivoire est ouvert depuis lundi, à Man, en vue d’une meilleure prise en charge des malades qui souffrent du Vih et de la tuberculose.

Ces travaux d’échanges qui prennent fin vendredi, réunissent l’Alliance Côte d’Ivoire et ses différents partenaires, entre autres, les organisations communautaires, regroupées au sein de l’Association pour la promotion de la santé, de la mère, de la famille et de l’enfant (APROSAM).

«L’objectif principal de cet atelier d’orientation et d’explications est de permettre à nos partenaires d'être bien imprégnés du Nouveau modèle de financement (NFM2) pour les subventions Vih et tuberculose, pour une meilleure mise en œuvre du projet qui va durer de 2018 à 2020 », a affirmé, à l’ouverture de l’atelier, le président du conseil d’administration d’Alliance Côte d’Ivoire, Auguste Boua 2.

Lors de cette rencontre qui a enregistré la présence du représentant du préfet et celui du maire de Man, des appels ont été lancés à l’endroit des autorités sanitaires en vue d’accompagner APROSAM et ses partenaires de l’Ouest montagneux, dans l’encadrement des ONG et des agents de santé communautaires.

Alliance Côte d’Ivoire a été identifié, de 2018 à 2020, comme bénéficiaire principal du volet communautaire du Nouveau modèle de financement (NFM2) pour les subventions Vih et tuberculose du Fonds mondial pour la lutte contre le Vih, la tuberculose et le paludisme. Selon le responsable administratif de l'ONG, Bob Clark, la subvention Vih et tuberculose pour la période de trois ans, s’élève à environ 23,4 millions d’euros.

amak/akn/fmo
Commentaires


Comment