Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Prétendue grève préfectorale : le ministre de l’intérieur et de la sécurité dément l’information

Publié le jeudi 5 avril 2018  |  Abidjan.net
Le
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Le ministre de l`intérieur rencontre le corps préfectoral
Jeudi 05 avril 2018. Abidjan. "Le ministère n`a reçu aucun écrit venant du corps préfectoral faisant mention de grève . On l`a tous vu sur les réseaux sociaux" a déclaré le ministre de l`intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité. Cette information a été portée à la connaissance de la presse juste à la sortir d`une rencontre qu`il a eu avec le corps préfectoral à la salle Félix Houphouët Boigny de l`École Normale d`Administration.


"Le ministère n’a reçu aucun écrit venant du corps préfectoral faisant mention de grève . On l’a tous vu sur les réseaux sociaux" a déclaré le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité.Cette information a été portée à la connaissance de la presse juste à la sortir d’une rencontre qu’il a eu avec le corps préfectoral à la salle Félix Houphouët Boigny de l’École Normale d’Administration ce jeudi 05 avril à Abidjan.

Depuis les murmures du corps préfectoral réclamant une meilleure condition de vie, une rumeur d’un quelconque mot d’ordre de grève du corps préfectoral a été ventilé sur les réseaux sociaux et repris par quelques médias ces temps-ci. Pour rassurer les ivoiriens, le ministre de l’intérieur et de la sécurité a échangé avec les préfets de régions aujourd’hui.

Sidiki Diakité a d’entrée de jeu félicité le corps préfectoral pour le travail abattu lors des derniers événements douloureux qu’a traversé le pays. Il s’agit notamment des cas d’enlèvements d’enfants et surtout l’attaque des symboles de l’Etat à l’intérieur du pays. Il a exhorté les préfets à continuer à conduire la mission de la mobilisation des populations sur le civisme.

Pour ce qui est du cas des conditions de vie des préfets, il a rassuré le corps préfectoral qu’il transmettra leur doléance auprès du chef de l’Etat. Il toutefois signifié qu’une rencontre avec le corps préfectoral est prévue pour le 12 avril à Yamoussoukro.

CK
Commentaires


Comment