Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Cliniques privées de Côte d’Ivoire : Des tarifs plancher imposés dès le 1 juillet 2018

Publié le mardi 17 avril 2018  |  L’intelligent d’Abidjan


L’association des Cliniques Privées de Côte d’Ivoire a animé une conférence de presse le jeudi 12 avril 2018, à son siège sis à Abidjan-Cocody.

C’était dans le cadre de la révision et l’application des tarifs des actes médicaux dans les cliniques privées en Côte d’Ivoire. À cette occasion, Joseph Boguifo, son président a donné les raisons de cette décision qui n’est pas une augmentation des tarifs mais plutôt une révision. Selon lui, le secteur sanitaire obéit à certaines règles. «L’article 11 du code de déontologie dispose que ‘’la médecine ne doit pas être pratiquée comme un commerce’’. L’article 10 et 11 font donc obligation au médecin de garantir par son art une qualité de vie et une indépendance professionnelle. Ces vingt dernières années, de nombreux évènements ont perturbé profondément la structure des prix sur le marché national et mis en danger de nombreux établissements de soins.

Ainsi, depuis 1994, les organisations professionnelles notamment le syndicat national des médecins privés de Côte d’Ivoire (Synamepci) et l’Acpci ont proposé des tarifs professionnels dont certains ont fait l’objet d’arrêté interministériel Nº 390/MIC/MSPAS du 27 septembre 1995, fixant les tarifs de certaines prestations de santé dispensées par les établissements sanitaires privés. Il nous parait donc indispensable pour la bonne pratique d’une médecine professionnelle notamment les consultations générales et spécialités. Les visites du médecin et autres ne subissent pas de variations sur la valeur de leur cotisation en fonction du lieu d’exercice. », a-t-il dit. Raisons pour lesquelles Joseph Boguifo indique que dans le but de faire face aux contingences actuelles, il sera procédé à la révision des tarifs et de leur application. « L’ACPCI à son Assemblée Générale du 31 Juillet 2017, a décidé de faire face aux contingences actuelles, de procéder à la révision des tarifs et de leur application. Cette application sera effective dès le 1 juillet 2018. Ce qui veut dire qu’à partir du 1 juillet 2018, toutes les cliniques privées en Côte d’Ivoire auront les mêmes tarifs plancher. Cela, dans le but non seulement de sécuriser le marché mais aussi les clients car, la concurrence se reposera désormais sur la qualité des soins et non les tarifs imposés dans les différentes cliniques », a-t-il souligné.

OD avec AS
Commentaires

Dans le dossier

Santé 2018
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4167 du 16/4/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment