Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les enseignants du privé laïc bientôt en grève pour réclamer les arriérés de salaires

Publié le mardi 22 mai 2018  |  AIP


Abidjan - Le secrétaire général du Syndicat national des enseignants et du personnel du privé laïc de Côte d’Ivoire (SYNEPPLACI), Camara Oumar, annonce une grève à compter du 4 juin, en vue de réclamer le règlement des quatre mois d’arriérés dus à la spéciale dévaluation et le stock des arriérés de salaires.

M. Camara qui s’exprimait, samedi, lors d’une assemblée générale extraordinaire, au siège de son organisation à Abidjan-Treichville, a affirmé ne pas comprendre que ces quatre mois de spéciale dévaluation ne soient pas encore payés alors que la Primature a donné son accord pour que cela soit fait.

Le secrétaire général du SYNEPPLACI s’étonne également que l’arrêté fixant l’augmentation de salaire des personnels du privé laïc n’ait pas encore été signé alors que les discussions à ce niveau sont terminées.

Il projette donc des "sit-in" devant les ministères concernés et une grève à compter du 04 juin , à la veille des examens à grands tirages .

"Cette grève, et ce sit-in de deux jours, seront une façon pour nous de dire aux autorités que leurs décisions ne sont pas appliquées", a dit M. Camara, qui s’offusque que les enseignants du privé laïc « soient les seuls qui n’aient pas bénéficié d’augmentation de salaire depuis plus de 20 ans »

Les personnels de l’enseignement privé laïc de Côte d’Ivoire réclament de meilleures conditions de vie et de travail, notamment la prise d’un arrêté ministériel portant revalorisation de leurs salaires depuis quelques mois, rappelle-t-on.

akn/fmo
Commentaires


Comment