Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire : Le gouvernement annonce un "plan de restructuration" du Centre national de recherche agronomique

Publié le jeudi 31 mai 2018  |  Alerte Info
Recherche
© Ministères par DR
Recherche scientifique: le PCA du CNRA s’enquiert du résultat des expériences agricoles dans la région des montagnes
M. Coulibaly Nando, Président du Conseil d’Administration du Centre National de Recherche Agronomique (CNRA) a effectué une visite de terrain à la direction régionale de Man du 13 au 15 mai 2014.


ABIDJAN - Le gouvernement ivoirien a annoncé mercredi un "plan de restructuration" du Centre national de recherche agronomique (CNRA), confronté à des "difficultés structurelles et budgétaires", avec une "contribution exceptionnelle de 3, 171 milliards Fcfa en 2018" et sa transformation en une société d'Etat, après un conseil des ministres.

"Face aux difficultés d’ordre structurels et budgétaires que connaît le CNRA, le gouvernement a adopté un plan de relance afin de remettre durablement cette structure au service du développement de l’agriculture", a indiqué le porte-parole du gouvernement, Bruno Koné.

"Ce plan de restructuration est articulé autour de l’assainissement financier du CNRA , mais également autour de la transformation du centre en une société d’Etat", a expliqué M. Koné

"Le gouvernement prévoit une contribution exceptionnelle de 3,171 milliards Fcfa en 2018", a-t-il expliqué.

Ce plan, prévu pour couvrir une période de cinq ans, permettra de sécuriser le patrimoine financier du CNRA estimé à plus de 27.000 hectares, de restructurer son actionnariat et valoriser ses chercheurs, selon le porte-parole du gouvernement.

D’une capacité d’autofinancement de 1 % soit 133 millions Fcfa en 2018, le CNRA restructuré devrait générer plus de ressources estimées à 6,7 milliards Fcfa par an et une capacité d’autofinancement de 46 % d’ici 2023.

EFI
Commentaires


Comment