Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Ouverture du séminaire sur la Compétitivité en Afrique de l’Ouest : le secteur privé invité à améliorer sa productivité et ses performances pour améliorer la compétitivité de l’économie

Publié le jeudi 31 mai 2018  |  Abidjan.net
Ouverture
© Abidjan.net par Paul-Richard AHOLIA
Ouverture du séminaire sous-régional sur la compétitivité en Afrique de l`Ouest
Abidjan le 31 mai 2018. Oragnisé par la Chambre de Commerce et d`Industrie de Côte d`Ivoire (CCI-CI) en partenariat avec le World Economic Forum, le séminaire sous-régional sur la compétitivité en Afrique de l`Ouest a été officiellement ouvert ce jeudi à Abidjan par le premier ministre Amadou Gon Coulibaly.


A l’ouverture du séminaire sur la Compétitivité en Afrique de l’Ouest ce jeudi, le Premier ministre, ministre du Budget et du Portefeuille de l’état, Amadou Gon Coulibaly a présenté une communication dans laquelle il invite jeudi le secteur privé à jouer un grand rôle dans l’économie ivoirienne en améliorant sa productivité et ses performances.

« Le secteur privé a un grand rôle à jouer pour améliorer la compétitivité de l’économie (...) le secteur privé doit améliorer sa productivité et ses performances. Il doit également mettre l’accent sur l’innovation technologique, et travailler avec le gouvernement pour trouver des solutions aux facteurs qui entravent sa capacité à produire et à exporter » a insisté le premier ministre. Pourquoi? Parce que l’Etat ne peut pas tout faire et la Côte d’Ivoire doit maintenir la dynamique de sa croissance et offrir plus d’opportunités aux jeunes.

Ainsi, M. Gon Coulibaly a présenté en cinq points les réformes entreprises par l’Etat ivoirien allant dans le sens de l’atteinte de la compétitivité : « Il s’agit de la diversification de l’économie, avec une amélioration du climat des affaires pour attirer le secteur privé, de la réduction du gap en infrastructures, de l’accélération de l’intégration sous régionale et mondiale permettant d’accroître les marchés des entreprises. »

« Sur le plan de la formation, le gouvernement ivoirien veille à l’éducation des jeunes en général et en particulier des jeunes filles, avec la politique de l’école obligatoire pour tous. Enfin, la Côte d’Ivoire s’est engagée à mettre en place un cadre macroéconomique robuste pour garantir un cadre économique sain et propice à l’investissement » a-t-il conclu.

Avant lui, Faman Touré, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) a salué la fructueuse collaboration avec le World Economic Forum avec laquelle la CCI a organisé ce séminaire.

« Ce séminaire en Afrique de l’Ouest vient à point nommé car il se situe dans un contexte relativement favorable, où la croissance du PIB dans l’UEMOA se situe à un niveau encourageant comparativement à la plupart des espaces économiques dans le monde (...) A cette situation qui traduit un intérêt de plus en plus croissant des investisseurs privés dans notre sous-région, s’ajoutent des opportunités nouvelles telles » a ajouté M. Touré

L’enjeu de ce séminaire sous régional devrait non seulement permettre de jeter un regard critique et indépendant sur les différents facteurs de compétitivité en Afrique de l’ouest, mais surtout de proposer des stratégies et de formuler des recommandations pertinentes, en vue de répondre aux différents défis à relever, pour résorber progressivement les déficits de compétitivité constatés dans la zone ouest-africaine.

Pour conclure, il a engagé la CCI « à travailler sans relâche aux côtés de l’ensemble des acteurs publics et privés, à l’accroissement de la compétitivité de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire, ainsi que celui des entreprises ivoiriennes et singulièrement des PME qui représentent plus de 80% du tissu économique ».

C’est à ce prix, selon lui que « les PME ouest-africaines tireront profit d’un instrument comme la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECA), dont la première réunion de sensibilisation des entrepreneurs ivoiriens s’est tenue le mardi dernier dans les locaux de l’institution en collaboration avec l’Union Africaine et le Club des Afro Champions ».

Premier du genre organisé par le WEF en Afrique de l’ouest francophone, l’atelier sur la compétitivité placé sous le thème « compétitivité en Afrique de l’ouest : Etats des lieux et perspectives », vise à trouver des stratégies efficaces pour améliorer la compétitivité de l’Afrique de l’ouest à travers des ateliers d’échanges sur des thématiques telles la Gouvernance et l’intégration régionale, les Infrastructures, le financement, la productivité agricole, la compétence et l’employabilité des jeunes.



P. R.
Commentaires


Comment