Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Diplomatie
Article
Diplomatie

6ème édition des ASCOM -Jacques Séguéla traduit sa foi en l’Afrique et la Côte d’Ivoire

Publié le mercredi 4 juillet 2018  |  Minutes Eco
6ème
© Autre presse par DR
6ème édition des ASCOM -Jacques Séguéla traduit sa foi en l’Afrique et la Côte d’Ivoire
L’invité d’honneur de la 6ème édition des As de la communication (ASCOM), Jacques Séguéla, a foulé le sol ivoirien ce mardi 3 juillet, 40 ans après son dernier séjour en Côte d’Ivoire.


L’invité d’honneur de la 6ème édition des As de la communication (ASCOM), Jacques Séguéla, a foulé le sol ivoirien ce mardi 3 juillet, 40 ans après son dernier séjour en Côte d’Ivoire. Il a été accueilli au pavillon d’honneur de l’aéroport Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, sous le coup de 20h, par Russel Lohoré, le promoteur des ASCOM et son équipe. Le créateur qui a à son actif plus de 1000 campagnes publicitaires a traduit sa foi en la Côte d’Ivoire, plus généralement en l’Afrique. « C’est le continent de la fin de ce 21ème siècle. L’Afrique sera le continent du 22èmesiècle. Ça sera le dernier des grands chantiers du monde. Après ce sera une histoire qui va durer entre 50 et 80 ans », a déclaré Jacques Séguéla à son arrivée.

La première fois qu’il est venu en Côte d’Ivoire, révèle-t-il, c’était il y a 60 ans. Il était arrivé en deux chevreaux parce qu’il faisait le tour du monde à bord d’une voiture française, une Citroën. Abidjan il y a 60 ans, note-t-il, c’était déjà une ville qui était en train d’exister. Il redécouvre la ville avec bonheur, fortement impressionné par le niveau de développement atteint 40 ans après son dernier voyage. « Je ne connais pas la ville mais je constate qu’il y a à la fois un côté américain avec de grandes rues, et l’esprit français. Et il y a surtout ce que j’aime ; l’esprit africain », a laissé entendre l’auteur de 27 livres qui parcourt le monde pour partager son expérience.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment