Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Sidiki Diakité : "La Côte d’Ivoire a un niveau de sécurité rivalisant les grandes nations du monde"

Publié le lundi 9 juillet 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Yopougon
© Abidjan.net par Paul-Richard AHOLIA
Yopougon : Mise en place du comité communal de lutte contre le racket
Abidjan le jeudi 13 juin 2018. Le ministre de l`intérieur et de la sécurité, Sidiki Diakité a procédé ce jeudi à la mise en place du 17e comité communal de lutte contre le racket dans la commune de Yopougon. Photo: Sidiki Diakité, ministre de l`intérieur et de la sécurité


Sidiki Diakité, assurant la gestion des affaires courantes, en qualité de Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, a inauguré le samedi 7 juillet 2018, le premier commissariat de Police d’Alepé, localité composée de 6 villages et de 125 000 habitants, située à une quarantaine de km d’Abidjan.

En présence du Secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi par ailleurs, président du conseil régional de la Mê, du maire de la commune d’Alepé, Abbé Paul et de plusieurs personnalités civiles et militaires, le ministre a dit : « L’occasion qui nous réunit aujourd’hui marque de fort belle manière la volonté du président de la République Alassane Ouattara de lutter efficacement et durablement contre l’insécurité et la criminalité afin de permettre à notre pays de pouvoir poursuivre allégrement son développement . Nous le savons tous, sans un environnement sécuritaire paisible, aucune croissance, aucun développement socio-économique ne peut être entrepris. C’est pourquoi, nous pouvons dire avec certitude, que le dynamisme de notre économie, sans cesse loué de par le monde entier, tire sa source de la maitrise de notre environnement sécuritaire. La Côte d’Ivoire a, aujourd’hui, un niveau de sécurité rivalisant les grandes nations du monde. L’inauguration du commissariat d’Alepé est le début d’un processus qui va se poursuivre dans d’autres localités du pays. Dans quelques jours, ce sera le commissariat de Bouaflé, de Botro, de Bloléquin de Zoukougbé et bien d’autres. Il faut dire que tous ces commissariats qui seront ouverts, seront dotés de véhicules et de tout le nécessaire pour leur bon fonctionnement ».
Il a exhorté les populations à accompagner le nouveau commissariat de leurs forces afin qu’il réussisse sa mission. Au nouveau commissaire, Zroh Tiémoko, et à ses hommes, le ministre s’est voulu clair : « Prenez grand soin de ces locaux. Redoublez d’ardeur et de vigilance dans l’exercice de vos fonctions. Vous êtes au service de la population, votre objectif majeur doit être la quiétude de cette population ». Il a rendu hommage à Patrick Achi : « Vous êtes un homme droit, vous êtes un homme conforme, fidèle à vos convictions. Il m’est arrivé derrière vous, de vous comparer au carburant, qui permet à une machine importante qu’est la nation de fonctionner. Parce que vous avez beau avoir le meilleur véhicule, la meilleure mécanique, la meilleure route, le meilleur conducteur, les meilleurs passagers, si dans votre véhicule vous n’avez pas de carburant, vous ne bougerez pas. Toute la machine se grippera. Vous avez apporté la preuve aux côtés du président de la république que vous êtes le carburant qui fait fonctionner cette machine. Sans relâche, sans réflexion, sans économie, ni de votre santé ni de temps ni de votre intelligence, ni de votre savoir-faire. Je voulais vous dire merci, merci au nom de toute la Côte d’Ivoire pour l’exemple que vous donnez ». Patrick Achi , Président de Conseil Général de la Mè, a remercié le Président de la République pour ce geste que toute la population d’Alepé attendait , et a félicité le maire pour son abnégation.

« Alepé est heureux de recevoir ses premiers policiers, et le développement qui connaît une stagnation, va à coup sûr, connaître un bon en avant », a dit à son tour le maire d’Alepé, Abbé Paul.


MO avec IB
Commentaires

Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4226 du 9/7/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment