Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Foncier Rural: En visite dans les locaux de l’institution, Mamadou Sangafowa Coulibaly confiant dans la capacité de l’AFOR à mettre en œuvre la loi sur le foncier rural

Publié le mardi 10 juillet 2018  |  Abidjan.net
Foncier
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Foncier rural: le Ministre de l`Agriculture et du Développement Rural visite les entités de l`Agence Foncière Rurale (AFOR)
Abidjan le 09 juillet 2018. Le Ministre de l`Agriculture et du Développement Rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly, a effectué une visite des installations de l`Agence Foncière Rurale (AFOR). Outre la Direction Générale, ce sont le Conseil de Surveillance et la Direction Technique de l`AFOR que le Ministre a visité. Cette visite du Ministre marque le lancement officiel des activités de l`Agence Foncière Rurale.


Le ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, a visité, hier, les locaux de l’Agence Foncière Rurale (AFOR). Mamadou Sangafowa Coulibaly est allé constater sur le terrain la mise en place de cette institution, son opérationnalité et l’état d’avancement de ses activités. Placée sous sa tutelle technique et installée par ses soins le 12 septembre 2017, l’Agence Foncière Rurale (AFOR) a bientôt un an d’activités, il est en effet apparu opportun au ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, de s’enquérir des conditions de travail des premiers responsables de l’AFOR. Mais il était aussi question d’échanger avec eux pour identifier les obstacles à la pleine réalisation de leur mission. Aux fins de proposer des solutions pour lever les obstacles identifiés pour une opérationnalité totale de l’AFOR.

Dans les locaux du Conseil de Surveillance de l’AFOR, sis à Cocody II Plateaux, première étape de cette visite, le Général de Corps d’Armées Gervais Kouassi, Président dudit Conseil de Surveillance, a rappelé à l’hôte de marque, les objectifs qui sont les leurs. A savoir mettre un terme aux rapports conflictuels entre les différents acteurs de la chaîne foncière, et d’autre part, aux crises inter-communautaires avec leurs scènes de désolation et de fracture sociale. Pour y parvenir, il leur reviendra, a-t-il insisté, de mettre en place un mécanisme fiable et sécurisé pour la délivrance de titre de propriété aux détenteurs des droits fonciers. Mieux, cette agence d’exécution, la première créée en Côte d’Ivoire, devra œuvrer à la sécurisation des investissements dans le foncier rural de quelques natures qu’ils soient, en favorisant un climat de confiance entre les opérateurs économiques privés et les détenteurs de droits privés.

Des objectifs sur lesquels le Directeur Général de l’AFOR est revenu, lorsque le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly, a achevé sa visite au siège de la Direction Générale de l’institution à Cocody Angré 7e Tranche. Bamba Cheick Daniel a exprimé sa gratitude au premier responsable de l’agriculture ivoirienne, pour tous les efforts consentis qui permettent aujourd’hui à l’AFOR d’être opérationnelle. Il n’a pas manqué de saluer l’appui des partenaires financiers, la Banque Mondiale et l’Union Européenne (représentée à la cérémonie par son Ambassadeur), indispensables dans la mise en œuvre des activités de l’AFOR. Avec en prime, la délimitation de mille territoires villageois cette année. « Nous disposons de 11 mille territoires villageois en Côte d’Ivoire. A ce rythme, à la fin de 2019 vous aurez bouclé toute la délimitation des territoires villageois du pays », a réagi le ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly. Si la loi sur le foncier rural qui date de 1998 est encore en souffrance, pense-t-il, c’est parce que la Direction du Foncier Rural du ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, ne disposait pas de moyens aussi importants que ceux de l’AFOR.

Tout en encourageant les premiers responsables de l’institution et leurs collaborateurs, Mamadou Sangafowa Coulibaly a traduit sa confiance dans la capacité de l’Agence à mettre en œuvre cette loi sur le foncier rural. Présents à Abidjan pour une formation à leur intention ce mardi 10 juillet, les Directeurs Régionaux et Départementaux de l’Agriculture et du Développement Rural, ont reçu 25 véhicules et 44 motos pour accomplir les missions de l’AFOR sur le terrain. Le ministre Sangafowa Coulibaly leur a remis les clés de ces engins roulants.

Créée par le décret n° 2016-590 du 3 août 2016, l’AFOR est une agence d’exécution dotée d’un patrimoine et de moyens de gestion propres. Elle a pour mission, la mise en œuvre de la loi n°98-750 du 23 décembre 1998 relative au domaine foncier rural, telle que modifiée par les lois n°2004- 412 du 14 août 2004 et n°2013-655 du 13 septembre 2013, et tous les textes corrélés. L’objet de cette loi est de transformer les droits coutumiers en droit de propriété. Outre la Direction Générale, l’AFOR dispose d’un Conseil de Surveillance présidé par le Général de Corps d’Armées, Gervais Kouassi, ex-Commandant Supérieur de la Gendarmerie.

Atapointe
Commentaires


Comment