Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

8e réunion du (CLCCG) à Abidjan-Dominique Ouattara : « Eliminer le travail des enfants de la chaine de production du cacao dans nos pays, n’est ni un slogan, ni une simple déclaration de principe »

Publié le mercredi 18 juillet 2018  |  Afrikipresse
Cérémonie
© Présidence par David Zamblé
Cérémonie d`ouverture de la 8ème réunion du CLCCG en présence de la première dame, Dominique Ouattara
Mardi 17 juillet 2018. Cocody (Abidjan). La Première Dame préside la cérémonie d`ouverture de la 8ème réunion annuelle du Groupe de coordination des actions de lutte contre le Travail des enfants dans la cacaoculture.


8e réunion du (CLCCG) à Abidjan-Dominique Ouattara : « Eliminer le travail des enfants de la chaine de production du cacao dans nos pays, n’est ni un slogan, ni une simple déclaration de principe »

A l’invitation de Dominique Ouattara, première dame de Côte d’Ivoire et présidente du Comité National de lutte contre la Traite, l’Exploitation et le Travail des Enfants (CNS), se tient du 17 au 19 juillet 2018 à Abidjan, la 8ème réunion annuelle du groupe de coordination des actions de lutte contre le travail des enfants dans la cacaoculture (CLCCG), en présence d’une forte délégation américaine conduite par Madame Martha NEWTON, Sous-secrétaire adjointe aux affaires internationales et d’une autre venue du Ghana conduite par l’Honorable Ignatius Baffour AWUAH, Ministre de l’Emploi et du Travail du Ghana.

C’est la première fois que cette réunion de haut niveau qui réunit chaque année aux Etats-Unis les acteurs de l’industrie du cacao et du chocolat, se tient dans notre pays. La Côte d’Ivoire, premier pays exportateur de cacao au monde connait aussi un risque d’exploitation des enfants dans les champs de cacao. Cette 8ème réunion annuelle du CLCCG organisée cette année autour du thème : « Accélérer le rythme des progrès d’ici à 2020 et au-delà : Intensifier les bonnes pratiques pour lutter contre le travail des enfants dans le secteur du cacao en Côte d’Ivoire et au Ghana » a donc pour but selon Dominique Ouattara de promouvoir une coordination plus efficace des actions de lutte contre les pires formes de travail des enfants dans la chaîne de production du cacao, et de mesurer les progrès réalisés dans l’atteinte des objectifs fixés.
... suite de l'article sur Afrikipresse

Commentaires


Comment