Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Le personnel du CHU de Bouaké exhorté à travailler pour l’honneur

Publié le jeudi 26 juillet 2018  |  AIP


Bouaké- Lors d’une visite d’imprégnation entreprise au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké, le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé Eugène, a exhorté, mercredi, le personnel à travailler pour l’honneur et à faire tout ce qui est possible pour minimiser la douleur des patients et leurs parents.

«Moyen ou pas, nous devons nous mettre au service de notre prochain par amour. Ne serait-ce que par amour, nous pouvons faire beaucoup de choses pour le prochain. Nous devons le faire en ayant une bonne conscience du travail», a conseillé Dr Aka Aouélé, lors de l’entretien qu’il a eu avec le personnel, au terme de sa visite.

Il a attiré l’attention des agents sur leur part de responsabilité et les a invités à redoubler d’efforts en se rendant ‘’entièrement disponibles’’ pour la prise en charge des malades et à faire en sorte que le ministère soit décrié le moins possible.

«Je ne suis pas ici pour accuser quelqu’un mais on doit tous accuser la maladie. Mais nous devons malheureusement subir les conséquences de la maladie», a souligné le premier responsable du département de la santé et de l’hygiène publique qui considère son message comme ‘’un cri de cœur’’.

Il affirme s’inscrire dans le changement de la continuité. «Dans la vie, il faut éviter de dire, moi, je vais tout seul révolutionner le monde. Chacun contribue à sa manière à faire avancer les choses», a-t-il déclaré, exhortant le personnel à s’inscrire dans la vision qu’il imprimera à son département.

Le Ministre Aka Aouélé a annoncé qu’un investissement de plus de 700 millions de francs CFA est prévu de 2017 à 2020 pour régler le problème des infrastructures. Pour Bouaké, il est prévu un projet de construction d’un nouveau CHU.

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique a déjà entrepris une visite dans les quatre CHU d’Abidjan, lundi, pour voir ce qui s’y passe. Se disant partisan de la déconcentration de la santé, il prévoit visiter tous les Centre hospitalier régionaux (CHR), les hôpitaux généraux et les autres centres de santé de niveau inférieur.

nbf/fmo
Commentaires


Comment