Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Côte d’Ivoire : Une polyclinique donne gratuitement du sang « pour sauver des vies»

Publié le vendredi 28 septembre 2018  |  APA
Action
© Autre presse par DR
Action sociale : 150 agent du Fonds international pour le Développement de la retraite Active engagés dans une opération de don de sang.
Abidjan le 11 novembre 2017. A l`occasion de la célébration de ses 10 ans d`existence, le Fonds International pour le Développement de la Retraite Active a organisé, ce samedi, une cérémonie de don de sang dans ses locaux en vue de ``sauver des vies``.


La polyclinique Farah, un centre hospitalier privé de renommée a organisé, jeudi à Abidjan, une opération de don de sang dénommée « Je donne mon sang. Je sauve des vies» avec la participation de son personnel et des familles de patients bénévoles.

Par ce geste, cette polyclinique entend marquer sa solidarité avec le Centre national de transfusion sanguine ( CNTS), l’organisme public chargé de répondre aux besoins de sang et produits dérivés dans le pays où les besoins annuels en sang sont estimés à plus de 240.000 poches.

Selon le Président directeur général de cet hôpital, Dr Walid Zahreddine, cette opération faite en partenariat avec le CNTS, fait appel à la « solidarité» du personnel de la polyclinique, des familles de patients bénévoles et des amis de la polyclinique.

« Cette opération a pour objectif de rappeler que la mobilisation des donneurs de sang est essentielle chaque jour», a-t-il indiqué expliquant que « les dons de sang doivent être réguliers et constants car la durée de vie des produits sanguins est limitée ( 5 jours ou 42 jours selon les plaquettes)».

Dans la même veine, un autre responsable de cet établissement sanitaire a dit l’engagement de son institution à travailler « régulièrement » avec le CNTS « pour que nous puissions contribuer à mettre à disposition des ivoiriens des produits sanguins contrôlés et qualifiés ».

LB/ls/APA
Commentaires


Comment