Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Glory music festival : Yopougon va abriter la 6e édition

Publié le samedi 27 octobre 2018  |  L’intelligent d’Abidjan


La place Figayo de Yopougon va abriter du 13 au 15 novembre 2018, la 6e édition du festival des musiques, des arts et chants sacrés dénommé Glory music festival. L’information a été donnée par Adam Té Kondé Commissaire général le jeudi 25 octobre dans les locaux de l’IA.

«Le festival des musiques, des arts et chants sacrés est un festival qui réunit toutes les spiritualités au travers des groupes musicaux, des chorales, des gospels et chantres pour la promotion de la tolérance et la paix entre les peuples. Cette plateforme, réservée aux cantiques, aux gospels, aux psalmodies, aux arts et chants sacrés, manquait à ce grand carrefour des arts et cultures qu’est la Côte d’Ivoire. Ce projet s’inscrit inexorablement dans la vision du Chef de l’État, du Gouvernement, des acteurs politiques, des autorités traditionnelles et religieuses à savoir : instaurer un climat de paix et le consolider ; car sans une paix durable, il ne peut y avoir de développement » a déclaré Adam Té Kondé. Poursuivant, il a dit : « Le Glory music festival est un projet fort novateur, atypique et unique qui permettra certainement à la Côte d’Ivoire de renouer avec toutes ses valeurs sociales et humaines qui constituent le socle de sa création ». Selon lui, Glory music festival à travers ses objectifs, veut faire partager la passion de la musique spirituelle et sacrée au plus grand auditoire possible, rechercher l’excellence artistique dans le choix, développer l’auditoire (fidéliser les gens, intéresser les jeunes, mettre en vedette les talents ivoiriens tout en invitant d’autres artistes de calibre international. (…) Glory music festival au-delà de ses objectifs, vise à favoriser la concertation et l’échange avec les intervenants de la musique religieuse, sacrée ; briser les barrières de méfiance et dépasser les stéréotypes (préjugés) existants ; consolider l’identité et le sentiment d’appartenance des fidèles à leur communauté.

MO avec GK
Commentaires

Dans le dossier

Religion 2018
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4308 du 26/10/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment