Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Journée internationale des enfants de la rue célébrée ce lundi à Abidjan

Publié le mercredi 28 novembre 2018  |  Abidjan.net
Célébration
© Abidjan.net par Atapointe
Célébration de la Journée internationale des enfants de la rue
Abidjan le 26 novembre 2018. La Journée internationale des enfants de la rue qui se tient chaque 26 novembre a été officiellement célébrée ce lundi à Abidjan.


Le lundi 26 novembre 2018 était dédié à la Journée internationale des enfants de la rue sous le thème « Enfants de la rue : Quelle approche famille pour éradiquer ce phénomène ?».

A cette occasion, le ministère en charge des enfants à travers le Programme de Protection de l’Enfant et de l’Adolescent vulnérable (PPEAV) a voulu marquer la journée d’une pierre blanche en organisant la célébration à la direction générale de la culture à Yopougon Ananeraie.

Pour Zagba Nancy, Directrice du PPEAV, l’enfant constitue l’avenir de la nation, c’est pourquoi, cette journée « est une occasion pour madame la ministre de prêter cette oreille attentive de l’État qui ne veut délaisser aucun enfant n’est dans la rue. »

Ladite journée permettra aux enfants , selon ses dires, de rencontrer également les experts en divers domaines et de réaliser qu’il n’est pas encore trop tard pour repartir sur de nouvelles bases. « L’État de Côte d’Ivoire ne vous oubliera jamais car il est à vos côtés pour vous offrir de nouvelles chances et opportunités pour une resocialisation efficace. », a-t-elle rassuré.

« Cette journée est pour nous une opportunité d’offrir notre engagement à permettre à tous les enfants de grandir dans un environnement protecteur. Ces enfants que vous voyez, ont besoin d’être considérés, de se faire aimer. En outre, Save The Children reste convaincu que c’est dans le rapprochement avec ces enfants que nous pouvons les emmener à comprendre qu’ils ont de la valeur aux yeux de la société et que loin d’être des individus négligés, ils sont des enfants comme les autres qui ont besoin aussi de respect et de considération » a dit Mme Sita Traoré, représentante de Save The Children qui a rappelé que chaque enfants a droit à l’épanouissement, aux divertissements, aux jeux pour construire sa personnalité.

Soulignant l’engagement du Gouvernement à œuvrer pour la vulgarisation, le respect et la protection des droits des enfants, la ministre de la femme, de la famille et de l’enfant, Bakayoko-Ly Ramata a mentionné le fait que la commémoration de la journée des enfants de la rue est une opportunité pour sensibiliser les communautés et les individus, à l’effet de trouver ensemble les solutions appropriées pour mettre un terme à ce phénomène.

Il est important dira le ministre, de rappeler que « le programme national en charge de la resocialisation et de la réinsertion des adolescents et jeunes en rupture sociale a permis à 774 jeunes et adolescents de bénéficier de stages de réinsertion dans des centres spécialisés. »

« Les enfants représentent l’avenir de l’humanité. A ce titre, nous devons prendre les dispositions idoines pour assurer l’épanouissement de ces êtres fragiles et sans défense, afin que l’environnement ne les transforme pas en monstres, aux yeux de la collectivité » a dit la ministre pour qui la rue n’est pas la place propice à l’éducation des enfants.

« Nous devons donc nous organiser pour les aider à retourner dans leurs familles où leur sécurité sera assurée » a-t-elle invité.

S’adressant aux familles de Côte d’Ivoire, elle a indiqué que leur rôle est très important dans la formation de l’ivoirien, c’est-à-dire un citoyen discipliné, exemplaire qui respecte les institutions de la république et qui par son travail contribue au développement de la Côte d’Ivoire. « Vous avez la responsabilité de protéger vos enfants, de les éduquer, et de leur permettre de s’épanouir. »

Elle a également invité les enfants à se surpasser pour réussir, tout en choisissant le chemin d’une saine réussite.

« La Côte d’Ivoire a grandement besoin de vous pour son développement. C’est pourquoi, le ministère de la femme, de la famille et de l’enfant qui a en charge la politique de la réconciliation mettra tout en œuvre avec l’appui de vos familles, des partenaires nationaux et internationaux pour que vous soyez dans vos familles et non de la rue » a-t-elle conclu.

Plus de 500 enfants ont reçu des dons de la part du Gouvernement dont du riz, de l’huile, des produits d’hygiène et des cartons de médicaments.

Dans le monde, près de 300 millions d’enfants âgés de 2 à 4ans sont victimes de violences.

Atapointe
Commentaires


Comment