Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Remous Militaire à Abidjan : Le gouvernement rassure " c’est une incompréhension... et c’est réglé "

Publié le mardi 18 decembre 2018  |  Abidjan.net
Remous
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Remous Militaire à Abidjan : Le gouvernement rassure " c`est une incompréhension... et c`est réglé "
Le président de la République de Côte d`Ivoire, Alassane Ouattara a présidé le Conseil de Ministres ce mardi 18 décembre 2018 à la salle de réunion de la Fondation Félix Houphouet Boigny à Yamoussoukro. Photo : Sidi Tiémoko Touré, ministre de la communication et des médias


Le président de la République de Côte d`Ivoire, Alassane Ouattara a présidé le Conseil de Ministres ce mardi 18 décembre 2018 à la salle de réunion de la Fondation Félix Houphouet Boigny à Yamoussoukro.

Ce dernier Conseil de Ministres de l’année comportait plusieurs points dont des mesures Générales, ( Projet d’ordonnance et de loi; Projets de décrets) ; des Mesures Individuelles; des Communications ainsi que des Divers.

Le Ministre de la Communication et des Médias, Porte-parole du Gouvernement Sidi Tiémoko Touré a rassuré les ivoiriens au cours de la conférence de presse qu’il a animée après le Conseil de Ministres. Selon lui, les remous Militaires d’Abidjan et les intentions de remous militaire de Bouaké sont justes une question d’incompréhension entre les militaires à la retraite (ceux de la phase de départ volontaire ) et le Fonds de Prévoyance Militaire ( FPM).

Selon le porte-parole du gouvernement, le problème est interne et a été circonscrit rapidement par les hauts responsables de l’armée.

Pour rappel, en décembre 2017, le gouvernement ivoirien a annoncé le départ volontaire à la retraite de 991 militaires, pour diverses raisons, dont la réduction de « l’effectif pléthorique » des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI).
La première phase en décembre 2017, a enregistré le départ de 1051 soldats ( officiers, sous-officiers et militaires du rang).
Quant à la seconde phase de l’opération de départ volontaire, elle a enregistré 2167 militaires cette année 2018.

Cyprien K.
Commentaires


Comment