Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pèlerinage à la Mecque : ouverture du séminaire bilan de l’édition 2018 du Hadj

Publié le mercredi 19 decembre 2018  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par PR
Cérémonie d’ouverture du séminaire bilan du Hadj 2018
Lundi 17 décembre 2018. Abidjan. En prélude à l’édition 2019 du pèlerinage à la Mecque, le séminaire bilan du Hadj 2018 s’est tenu ce lundi 17 décembre et prendra fin le mardi 18 décembre, à l’espace Crrae-Uemoa d’Abidjan-Plateau sous le thème : « Quels ajustements pour une amélioration continue de l‘organisation du Hadj 2019 ? ».


En prélude à l’édition 2019 du pèlerinage à la Mecque, le séminaire bilan du Hadj 2018 s’est tenu ce lundi 17 décembre et prendra fin le mardi 18 décembre, à l’espace Crrae-Uemoa d’Abidjan-Plateau sous le thème : « Quels ajustements pour une amélioration continue de l‘organisation du Hadj 2019 ? ».

En dépit de la satisfaction générale enregistrée aussi bien par les missions ivoiriennes du Hadj que par les autorités saoudiennes compétentes en la matière, il convient d’en évaluer les forces et les faiblesses en prélude dans l’organisation de l’édition 2019.

Bamba Messamba, Directeur Général des Cultes, pour son allocution, a tenu à remercier le ministre de l’intérieur et de la sécurité pour avoir autorisé les présentes assises et la constante sollicitude dont il fait preuve. Il a aussi associé ces remerciements à monsieur l’ambassadeur du royaume d’Arabie Saoudite, et au Cheick Boikary Fofana président du Conseil Supérieur des Imams (COSIM), encadreur des encadreurs.

C’est dans ce sens qu’il a fait mention de tous les acteurs et partenaires du Hadj, qui ont fait preuve de sacrifices pour la réussite de l’édition 2018 du Hadj. « Ce thème a été reconduit cette année, constamment d’actualité, dans la mesure où l’œuvre humaine n’étant jamais parfaite, il est toujours conseillé de remettre l’ouvrage sur le métier » s’est exprimé le DG des cultes, M. Bamba.

Prenant la parole au nom du ministre de l’intérieur et de la sécurité, le conseiller technique, Souleymane Doumbia a indiqué que ce thème vise à mettre en évidence les imperfections de la précédente édition, en vue de permettre aux spécialistes d’y apporter des corrections. « Dès lors que les autorités saoudiennes ces derniers temps marquent leur satisfaction à la mission Hadj de Côte d’Ivoire, il importe d’œuvrer à toujours mériter ce satisfécit » a indiqué M. Doumbia.

Ainsi, chaque séminariste, acteur du Hadj, dira t-il, est invité à un devoir de responsabilité et d’intelligence, afin que les services offerts à nos compatriotes, en quête de spiritualité et de rédemption soient des meilleurs.

Il a terminé tout en se félicitant de la bonne tenue, en général, de l’édition 2018 de ce pèlerinage. « Je suis persuadé, qu’au terme des réflexions approfondies au cours de ces assises, le niveau de performance de l’organisation ivoirienne du Hadj ira crescendo » a-t-il conclu.

Atapointe
Commentaires


Comment