Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Pré-congrés du RHDP dans le Béré : Souleymane Diarrassouba invite la population à continuer de faire confiance au Président Ouattara

Publié le samedi 19 janvier 2019  |  LInfodrome
Ouverture
© Abidjan.net par PR
Ouverture de la 3ème édition de la Foire internationale d’Abidjan.
Abidjan le 22 mars 2017. La 3eme édition de la Foire Internationale d`Abidjan (FIA 2017) s`est ouverte en présence du ministre du commerce Diarrassouba Souleymane et de plusieurs ambassadeurs dont celles du Nigeria et du Canada.


La délégation du ministre Diarrassouba reçue dans le Béré

Le foyer des Jeunes de Mankono, à l’instar des autres villes du pays profond, a abrité le jeudi 17 janvier dernier, les premières assises du futur congrès constitutif du RHDP unifié. Désigné chef de délégation pour le précongrès du RHDP dans la région du Béré, Souleymane Diarrassouba, a présidé les travaux de ces assises au cours desquelles, il a invité les populations de la région à renouveler le pacte de la confiance avec le président de la République, Alassane Ouattara. « Hier, vous avez fait confiance à Alassane Ouattara, nous vous demandons de continuer à faire des bénédictions et des prières, afin que la naissance du RHDP soit couronnée de succès », a lancé le banquier justifiant que si les populations ont aujourd'hui retrouvé leur dignité et surtout la joie de vivre, c’est grâce à la politique du chef de l’Etat. Il en veut pour preuve le désenclavement de leur région, suite au bitumage de l'axe Mankono-Tieningboué dont les travaux sont en phase d'achèvement.

Le ministre Souleymane Diarrassouba, en véritable avocat de la politique du locataire du palais d’Abidjan, qualifie d’avant-gardiste la politique menée par le chef de l’Etat en faveur de la région du Béré. Une politique qui, ajoutera –t-il, tient une place de choix au plan économique grâce aux efforts conjugués des populations qui permettent à la Côte d'Ivoire d'être le premier producteur d'anacarde au monde. « Grâce à vos productions et vos efforts, la région du Béré c'est 18% de la production nationale, c'est 130.000 tonnes de noix de cajou. Ce qui a permis, de façon indirecte, de pouvoir faire circuler des ressources financières dans la région à hauteur d'environ 65 milliards Fcfa au cours de l'année 2018 », a-t-il souligné.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment