Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Littérature : les quatre grandes contradictions qui stoppent le développement et la cohésion en Côte D’Ivoire selon le ministre Gnamien Yao

Publié le lundi 21 janvier 2019  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Autre presse par DR
Cérémonie de dédicace de l’œuvre intitulée « l’Afrique face aux grandes contradictions du monde : Plaidoyer pour un monde juste »
Abidjan le 19 janvier 2019. Le Président du groupe Institut Africaine de Développement et de Stratégie (IADS), Docteur Gnamien Yao a présenté officiellement ce samedi 19 janvier 2019 à Abidjan son œuvre intitulée « l’Afrique face aux grandes contradictions du monde : Plaidoyer pour un monde juste ».


Le Président du groupe Institut Africaine de Développement et de Stratégie (IADS), Docteur Gnamien Yao a présenté officiellement ce samedi 19 janvier 2019 à Abidjan son œuvre intitulée « l’Afrique face aux grandes contradictions du monde : Plaidoyer pour un monde juste ».

Dans son ouvrage, le ministre Gnamien Yao a identifié quatre axes majeurs de contradiction observés en Afrique dont les interactions sont d’une nocivité indescriptible pour le développement harmonieux du continent noir.

L’idée d’écrire ce livre dit-Il lui est venu de quatre grandes contradictions qui ont impactées et pris en otage le développement et la cohésion en Côte d’Ivoire : « première contradiction est le coup d’État militaire du 24 décembre 1999 ; deuxième contradiction est la crise du 19 septembre 2002 et la réunion de tous les espoirs de Marcoussis, la troisième contradiction est le bombardement de la résidence officielle des chefs d’États ivoiriens et la dernière est une doléance afin de réhabiliter la mémoire des martyres des années 1950 », a expliqué Gnamien Yao.

A sa suite, le président Amara Essy, conférencier du jour a exposé autour du thème ‘’la Contribution de la Côte d’Ivoire à la gestion de la paix dans le monde de 1945 à nos jours’’. Le conférencier a mis en lumière l’artisan de paix qu’était le Président Félix Houphouët-Boigny et son souci de fonder un État et une nation à travers sa pédagogie sa géopolitique pour créer l’harmonie et de la paix autour de lui, la paix en Afrique et la paix dans le monde entier.

Étaient présents à cette rencontre conviviale et d’échanges les anciens ministres Émile Constant Bombet, Anzoumana Moutayé, la chefferie traditionnelle et la société civile.

Notons que cette cérémonie de dédicace marque l’ouverture officielle des activités de l’IADS qui a été créée en septembre 2007.




C. K.
Commentaires


Comment