Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Vers la professionnalisation de l’industrie de l’événementiel en Afrique

Publié le vendredi 25 janvier 2019  |  Abidjan.net
L’association
© Abidjan.net par Atapointe
L’association africaine des Professionnels de l’Industrie Evènementielle lance ses activités
Abidjan le 24 janvier 2019. L’Association Africaine des Professionnels de l’Industrie Evénementielle (AAPIE) a au cours d’une conférence de presse présenté et lancé ses activités.


Les acteurs du secteur événementiel en Afrique, notamment francophone ont vu la nécessité d’une professionnalisation du secteur événementiel sur le continent, c’est pourquoi, il a été procédé ce jeudi 24 janvier, au lancement officiel des activité de l’Association Africaine des Professionnels de l’Industrie Événementielle (AAPIE).

Cette organisation dédiée aux professionnels africains de l’événementiel, vise à fédérer et favoriser la mise en réseau, en réunissant des experts dans un cadre de dialogue et de performance et en s’inscrivant dans le cadre du décret émis par le gouvernement ivoirien, en juin 2018, destiné à assainir et formaliser les événements à caractère commercial.

« L’histoire de la création de notre association naît d’une opportunité de perfectionnement qui se présente. Au détour des séminaires auxquels j’ai eu l’opportunité de participer tant en Afrique qu’en Europe, un constat m’est apparu. La forte structuration de la filière événementielle dans les pays anglophones (…) L’AAPIE vise ainsi à promouvoir l’utilisation des événements, à favoriser la mise en place d’un environnement porteur, à défendre les intérêts des acteurs de la profession et à développer les services offerts aux adhérents afin de les accompagner dans leurs activités, leur croissance et leur professionnalisation. » a justifié la présidente Mme Pulchérie Djeni, qui compte accompagner ses confrères dans leurs activités, leur croissance et leur professionnalisation.

Saluant la brillante inititive, Barry Edward Clemens et Limama Nacira, consultants en événementiel, ont soutenu que cette association brisera sûrement les tracasseries qui empêchent les organisateurs événementiels de venir en Côte d’Ivoire et en Afrique, invitant tous les acteurs du secteur ivoiriens et africains à intégrer l’AAPIE afin d’être mieux outillés dans le métier.

En ce qui concerne la vie de l’association, il est possible de devenir membres associés, titulaires, adhérents ou membres d’honneur seulement en remplissant certaines conditions établies.

Ainsi le membre associé doit être une personne physique de plus de 18 ans ou personne morale, exerçant une activité professionnelle en lien avec le secteur événementiel depuis plus de deux ans et s’acquitter des droits de deux cent mille francs (200.000frs) par an, être dirigeant ou associé.

Le membre titulaire (+18) doit être une personne physique ou personne morale, exerçant une activité professionnelle en lien avec le secteur événementiel depuis plus de deux ans…Justifier d’une expérience professionnelle équivalente dans le secteur et s’acquitter des droits de cent cinquante mille francs (150.000frs) par an.

Le membre adhérent doit être une personne physique de plus de 18 ans, être intéressée, passionnée par les métiers de l’industrie événementielle et s’acquitter des droits de cent mille francs (100.000frs) par an. Enfin, le membre d’honneur doit être une personne physique de plus de 18 ans ou personne morale et être nommé par le conseil d’administration.

Notons que le marché de l’événementiel africain avoisinerait c’est 35 milliards d’euros soit 22,925 milliards de FCFA.

Atapointe
Commentaires


Comment