Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Rencontre du président du parti avec les JPDCI et les jeunes cadres du parti : Allocution du Secrétaire Exécutif chargé des jeunes du PDCI-RDA

Publié le samedi 26 janvier 2019  |  Partis Politiques
Cérémonie
© Partis Politiques par DR
Cérémonie d`hommage au président Bedié à Daoukro
Samedi 26 janvier 2019. Daoukro. À l`initiative de Kamagaté Brahima, secrétaire exécutif chargé de l`encadrement des jeunes du Pdci-Rda, les instances de jeunesses du Pdci-Rda ont présenté leurs vœux et témoigné leur soutien au président Henri Konan Bedié.


Son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA ;
Maman Henriette Konan BEDIE, la femme au cœur d’or ;
Messieurs les Vice-présidents du PDCI-RDA ;
Monsieur le Secrétaire Exécutif, Chef du Secrétariat Exécutif du PDCI-RDA ;
Mesdames, Messieurs, les Membres du Secrétariat Exécutif ;
Monsieur le Président de la JPDCI Urbaine ;
Monsieur le Président de la JPDCI Rurale ;
Chers jeunes cadres, membres des instances et responsables de mouvements de soutien ;
Mesdames, Messieurs ;
C’est pour moi un réel plaisir de prendre la parole, à l’occasion de la double cérémonie d’hommage et de présentation de vœux de la jeunesse du PDCI-RDA à leur Président, leur papa et leur guide, son Excellence Monsieur Henri Konan BEDIE.
Ce sentiment est doublé d’une joie infinie, de voir les jeunes, avenir et espoir de demain, mais aussi et surtout certitude d’aujourd’hui, rassemblés autour du Président Henri Konan BEDIE et son illustre épouse, ce samedi 26 janvier 2019, date que certains veulent faire marquer dans l’histoire de notre pays par un évènement n’ayant jamais existé.

Excellence Monsieur le Président,
Les jeunes du PDCI-RDA, vos jeunes, vos enfants, vos soldats, ont souhaité vous rendre visite ici au village, ce samedi 26 janvier 2019, pour communier avec vous, vous rendre hommage et partager avec vous leur espoir en des lendemains meilleurs pour notre pays, avec le retour du PDCI-RDA au pouvoir en 2020.
Malgré votre calendrier si chargé, vous avez pu nous consacrer cette journée, en bon père de famille, en capitaine du bateau PDCI-RDA.

C’est pourquoi, je voudrais qu’il me soit permis de vous dire infiniment merci pour cette opportunité que vous nous offrez, de passer ces moments de fraternité militantes à vos côtés, vous et votre illustre épouse, notre adorable maman chérie, Henriette Konan BEDIE.
Je remercie également tous les responsables locaux du Parti de la région de l’Iffou, Elus et Délégués Départementaux d’ailleurs, Vice-présidents et membres des instances, qui se sont mobilisés pour donner un cachet spécial à cette rencontre.

Excellence Monsieur le Président,
Il est heureux de voir autour de vous, pour cette cérémonie, des jeunes, des anciens, des Vice-présidents, des membres du Secrétariat Exécutif, avec en tête, le Chef du Secrétariat Exécutif, Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE, toute chose qui confirment et accentuent l’harmonie et la symbiose créées par le pont établi entre les générations au PDCI-RDA, notre grand Parti.
Que toutes ces personnalités soient remerciées et qu’elles trouvent ici l’expression de notre gratitude.
Excellence Monsieur le Président,
Pour cette cérémonie, vous avez votre jeunesse dans toutes ces composantes :
- les jeunes cadres, élus membres des instances ou non ;
- la JPDCI-Urbaine ;
- la JPDCI-Rurale ;
- les étudiants.
Tous ces jeunes rassemblés ce jour, voudraient saluer et rendre un vibrant hommage à l’homme de paix, dont les qualités d’homme d’Etat ont permis à notre pays d’éviter le chao lors des différentes crises, depuis le coup d’état de 1999 jusqu’à nos jours.
En effet, Monsieur le Président, vous avez été de tous les rendez-vous pour la paix et la réconciliation et vos propositions et prises de position ont toujours transcendé celles de ceux qui sont abonnés à la propagande gratuite "du vivre ensemble", ne font que creuser le fossé entres les ivoiriens qui vivent désormais côte à côte dans la méfiance.
Ces actes que vous avez posés et que vous continuez de poser, ne peuvent venir que d’un homme qui a fait sienne, les valeurs du dialogue, du pardon, d’amour et de l’oubli de l’offense, en digne héritier du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, le Président Félix HOUPHOUËT BOIGNY.

Excellence Monsieur le Président,
Faisant votre, l’idée que la paix est le préalable à tout développement, que vous avez consenti, tous ces sacrifices allant de la mise en place de l’alliance RHDP, jusqu’à l’Appel de Daoukro le 17 septembre 2014.
Malheureusement, en réponse à cette confiance entre alliés et aux nombreux sacrifices consentis, l’on a réussi à remonter certains de vos cadres contre vous et le PDCI-RDA. Ceux-ci, mis en missions, auréolés de leur titre, ont tenté de braver votre autorité, en faisant prévaloir, leur lecture de l’Appel de Daoukro, c’est-à-dire créer le parti unifié avec dissolution des partis politiques, avant l’alternance en 2020.
Bien qu’étant l’inspirateur et l’auteur de l’Appel de Daoukro, vous avez fait prévaloir la démocratie en convoquant le bureau politique le 27 juin 2018.
Ce bureau politique, historique, vous aura permis de découvrir le complot monté et la laideur morale de ceux en qui vous avez placé toute votre confiance depuis de longues années.
Au cours de cette réunion décisive pour la survie de notre Parti, ils se sont alignés pour répéter la même chanson. Cette chanson : le RHDP, un impératif pour la paix, sans le RHDP, il y aura la guerre etc…
En d’autres termes, si les partis ne disparaissent pas au profit du parti unifié, il n’y aura pas la paix. Donc, si le PDCI-RDA ne disparait pas, il n’y aura pas la paix en Côte d’Ivoire.

Excellence Monsieur le Président,
Mesdames, Messieurs,
Le décor était planté et l’on n’avait pas besoin de réfléchir pour découvrir le pot aux roses : faire disparaitre l’œuvre la plus chère que le Président Félix HOUPHOUËT BOIGNT vous a laissée en héritage afin de mieux s’attaquer à vous et vous liquider politiquement.
Le bureau politique en très grande majorité, a décidé en vous réaffirmant son soutien et les jeunes du PDCI-RDA, par la voix des Présidents KOUASSI Valentin et YAO Innocent vous ont exprimé leur loyauté et leur fidélité.
Depuis le 17 juin 2018, les manœuvres de déstabilisation de notre Parti ont continué et vous avez su résister en faisant chaque fois échec à leur projet.

Excellence Monsieur le Président,
Les jeunes de votre Parti, vos jeunes, voudraient vous dire toute leur admiration pour ce combat que vous avez mené et continuez de mener pour la survie de notre Parti, instrument politique porté sur les fonds baptismaux par nos aïeux et dont la disparition nous conduirait à ne plus avoir de repère. Ce combat, c’est pour les jeunes que vous le menez.
C’est pourquoi les jeunes, vos jeunes, vous soutiennent fermement dans toutes les décisions que vous avez prises pour mettre fin à l’indiscipline et à l’irrévérence.
En effet, Monsieur le Président, l’auteur chinois, SUN TZU, dans l’art de la guerre, disait, s’agissant de la discipline : posséder l’art de ranger les troupes, n’ignorer aucune des lois de la subordination et les faire observer à la rigueur ; être instruit des devoirs de chacun… Tout cela ensemble, forme un corps de discipline, dont la connaissance ne doit point échapper à la sagacité, ni aux attentions d’un général… Cela, Monsieur le Président, pour dire que la discipline, est une vertu cardinale dans la marche d’un parti politique et elle conditionne les succès futurs et vous avez su mettre de l’ordre.

Excellence Monsieur le Président,
Après le 6ème congrès extraordinaire du 15 octobre 2019 tenu ici à Daoukro, qui a décidé de la candidature du PDCI-RDA à l’élection présidentielle de 2020, vous avez récemment déroulé la feuille de route de notre Parti pour l’année 2019.
Réunis à la maison du PDCI-RDA à Cocody, le jeudi 17 janvier 2019, les jeunes ont décrypté cette feuille de route et ils ont pris l’engagement ferme d’exécuter tous les points dont la mise en œuvre est de leur ressort.
C’est aussi l’occasion pour nous, de vous réaffirmer notre engagement, notre fidélité et notre loyauté à toutes épreuves.
Excellence Monsieur le Président,
Malgré les intimidations, les menaces et les achats de conscience, votre jeunesse reste digne et engagée pour le retour du PDCI-RDA au pouvoir.
Ordonnez, Monsieur le Président, nous exécuterons ;
Mettez nous en missions, nous serons sur le terrain pour les accomplir.
Excellence Monsieur le Président,
Je ne peux terminer mon propos, sans vous dire infiniment merci pour cette mutation douce par laquelle, vous confiez de plus en plus de responsabilité aux jeunes.
En effet, aussi bien au Secrétariat Exécutif qu’au niveau des instances (Bureau Politique, Grand Conseil Régional) et des délégations, vous avez placé votre confiance en de nombreux jeunes du Parti.
Cela s’est traduit aussi lors des élections législatives et dernièrement au niveau des élections locales où des jeunes ont porté les couleurs du Parti dans des communes très importantes telles que le Plateau, Marcory, Port-Bouët etc…
Ainsi, de nombreux jeunes ont été élus Député et Maire.
Vous traduisez ainsi, dans les faits, le thème du 12ème congrès : le PDCI-RDA face aux nouveaux défis : renouveau, rajeunissement, renaissance.
Merci Monsieur le Président de faire ce savant dosage entre jeunes, moins jeunes et doyens, qui crée cette harmonie au sein de notre Parti qui a toujours su intégrer les jeunes.

Excellence Monsieur le Président,
A ce stade de mon propos, je voudrais saluer le courage, la fidélité et la loyauté d’un homme, d’un collaborateur, d’un combattant. Comme vous pouvez déjà l’imaginer, il s’agit du Général Courage, le Professeur Maurice Kakou GUIKAHUE.
Merci Monsieur le Secrétaire Exécutif, pour votre engagement auprès du Président Henri Konan BEDIE et votre soutien constant.

Excellence Monsieur le Président,
Que Dieu vous accorde sa grâce et vous bénisse abondamment.
Longue, longue et longue vie au PDCI-RDA.


Je vous remercie

Fait à Daoukro, le 26 Janvier 2019

KAMAGATE Brahima Secrétaire Exécutif chargé des jeunes du PDCI-RDA
Commentaires


Comment