Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2020: Le régime prépare un mauvais coup contre l’opposition

Publié le dimanche 10 fevrier 2019  |  LInfodrome
Rencontre
© Partis Politiques par DR
Rencontre de Haut Niveau entre leurs Excellences, Henri Konan Bédié, Président du PDCI-RDA et SORO Kigbafori Guillaume, Président de l’Assemblée Nationale
Lundi 17 décembre 2018. Leurs Excellences, Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et SORO Kigbafori Guillaume, Président de l’Assemblée Nationale, se sont rencontrés à Daoukro et ont longuement échangé sur la situation politique nationale et internationale.


Le jeu démocratique en Côte d’Ivoire pourrait connaître un chamboulement majeur à l’élection présidentielle de 2020. Si l’on en croit une source diplomatique occidentale à Abidjan, le régime en place en Côte d’Ivoire songe, sérieusement, à reformer le code électoral, en y introduisant le système de parrainage aux futurs candidats à l’élection présidentielle d’octobre 2020. La Côte d’Ivoire veut ainsi emboîter le pas au Sénégal qui s’est inspiré du système électoral français. « La présentation des candidats à l'élection présidentielle (couramment appelée « parrainage » ou « signature ») est, dans la politique française, une procédure par laquelle les candidats à l'élection présidentielle sont présentés auprès du Conseil constitutionnel par des élus ; un candidat à cette élection ne peut concourir au scrutin que si un nombre suffisant d'élus l'ont ainsi présenté. Le nombre minimal étant de 500 depuis 1976, les parrainages sont couramment désignés par l'expression « 500 signatures ».

Au Sénégal, sur proposition du ministre chargé des Élections, un minimum de 53 000 parrainages sont nécessaires, suivant la loi n°2018-22 du 04 juillet 2018, portant révision du code électoral. Elle stipule notamment que « toute candidature à une élection, présentée par un parti politique légalement constitué, par une coalition de partis politiques légalement constitués ou une entité regroupant des personnes indépendantes, est astreinte au parrainage par une liste d'électeurs. Dans une élection, un électeur ne peut parrainer qu'un (01) candidat ou une liste de candidats et qu'une seule fois. Pour être recevable, toute candidature doit être accompagnée de la signature d'électeurs représentant, au minimum, 0,8% et, au maximum, 1 % du fichier électoral général. Ces électeurs doivent être domiciliés dans au moins sept régions, à raison de deux mille au moins par région. Un électeur ne peut parrainer qu'un (01) candidat »
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment