Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’Abbé Raphael Souroukou : « Le carême repose sur trois piliers : la prière, l’aumône et le jeûne »

Publié le vendredi 1 mars 2019  |  Treichville Notre Cité


Le carême chrétien débute par l’imposition des cendres, le mercredi 6 mars 2019. A quelques jours de ce temps fort de l’Eglise catholique, le Père Raphael Souroukou, Curé de la paroisse Sainte Jeanne d’Arc, prodigue des conseils pour mieux vivre cette période de jeûne.

Père Raphael Souroukou : Quelle définition donnez-vous au carême chrétien ? Et pourquoi l’imposition des cendres ?

Le mot carême est tiré du latin « quadragesima » signifiant quarante. La symbolique chiffre quarante, nous rappelle les 40 jours que Moise a passé au mont Sinaï pour recevoir les Tables de la loi de Dieu destinée au peuple Juif, afin de les guider dans le droit chemin. Après la venue du prophète Jonas, les habitants de Ninive ont accompli une pénitence de 40 jours pour être pardonnés par Dieu de leurs péchés. Et Jésus a passé 40 jours dans le désert où il fut tenté par le diable à plusieurs reprises. Les cendres qui proviennent des rameaux brûlés pour l'occasion, sont déposées sur le front des fidèles pour montrer que l’homme est pécheur. C’est en se couvrant la tête de cendre que les pécheurs reconnaissent leur état et deviennent des pénitents : le roi de Ninive après la prédication de Jonas «se couvrit d’une toile à sac, et s’assit sur la cendre» (Jonas 3-6). Cette coutume de se couvrir la tête de cendres, et à l'origine de se revêtir aussi d'un sac est une ancienne pratique pénitentielle qui remonte au peuple hébreu (Jonas 3.5-9 : Jérémie 6.26 ; 25- 34 ; Matthieu 1 1,21).

Comment vivre ces quarante jours de jeun ?

L'Église catholique demande aux fidèles de jeûner au minimum les jours du mercredi des Cendres et du Vendredi saint. Jeûner c’est se priver momentanément de quelque chose qui nous est nécessaire ou très agréable pour se donner le temps de retrouver l’essentiel. Le temps de carême est donc un moment favorable à la conversion. A cette période, le chrétien est appelé à laisser peu à peu les mauvaises habitudes et surtout ne pas les reprendre à la fin de ce temps de carême. En somme le carême repose sur trois piliers qui sont : la prière, l’aumône et le jeûne.

Qu’est-ce que la paroisse Sainte Jeanne d’Arc prévoit en ce moment de carême ?

A Jeanne d’Arc, il y aura une préparation personnelle et une autre communautaire. Au niveau personnel, nous aurons le lundi 4 mars 2019, une journée de réflexion de prière à laquelle chaque paroissien fera un bilan personnel de sa vie chrétienne. Comme on le faisait dans le livre de Lévitique, ou l’on chargeait tous les péchés pour sur le bouc émissaire, chacun devra écrire ses péchés sur du papier, qui seront brûlés au cours de la messe. Pareil à l’ancien temps, le mardi gras on vidait son grenier, le lendemain mardi 05 mars 2019 (mardi gras), journée de recueillement, de prière et de résolution. Après la messe il y aura un partage ou chaque paroissien est appelé à apporter de la nourriture.Ensuite, comme l’an dernier, tous les vendredis de carême, excepté le vendredi saint, il y aura partage de bouillie, après le chemin de croix, le soir. Et cette année se sont les chorales qui vont se charger de ce service. Le mercredi des cendres, il y aura cinq célébrations : le matin à 6 heures 15, 10 heures, 12 heures 15, 15 heures 45 et 18 heures 45.

HONEST HOPPE
Richmond Pierre
Commentaires


Comment