Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Echangeur ivoiro-japonais, Mosquée Mohamed IV, Siège FIBBA…: Treichville, un pôle d’intérêt économique et social

Publié le vendredi 1 mars 2019  |  Treichville Notre Cité


Treichville, une commune toujours en chantier
Une Cité en mutation
L'attractivité d'un territoire se mesure essentiellement par sa capacité à s’affirmer comme étant le melting-pot de l’économie financière et du développement. Elle vise généralement à quantifier et comparer l'attrait relatif de différents territoires concurrents pour des flux d'investissements «rares», en les évaluant quantitativement et qualitativement. Treichville avec ces 77,45 km2 se veut ce pôle d’attractivité ‘’pendant du Plateau’’, dixit le Premier magistrat de la commune le Ministre François Albert Amichia. Un vœu en voie de matérialisation, vu les importants chantiers qui ne cessent de sortir de terre dans la Cité n’zassa.
Treichville une commune modèle et moderne
Dans une publication intitulée ‘’ Quelle commune d’Abidjan êtes-vous ?’’, où il décrit toutes les communes d’Abidjan dans son blog Marck-Andy AMANI, Community Manager à Bolloré, écrit ceci, « Treichville : Le vrai modernisme. Treichville est à ma connaissance, la commune d’Abidjan où les rues et les avenues ont des noms. C’est la commune préférée des chauffeurs de taxi. Treichville n’est pas comme ces communes où vous avez du mal à donner rendez-vous à une personne. A Treichville, pas besoin de dire : non loin de Sococé, juste à côté de la station-service rouge-bleu. Il vous suffira plutôt de dire : Rue 12, avenue Jacques Anoma. Treichville, c’est aussi le premier contact avec Abidjan par voie maritime -Le Port Autonome d’Abidjan s’y trouve ». On y est. Treichville est à la fois une commune administrative notamment avec la présence de la Garde Républicaine (GR), du Centre Hospitalier et Universitaire (CHU), du Port Autonome d’Abidjan (PAA), du siège ‘’Les Anciens Combattants’’ sis encore à la descente du pont Félix Houphouët Boigny, de la mythique Bourse de Travail, du Majestueux Palais de la Culture (le plus grand monument culturel de la Côte d’Ivoire) et du Centre National des Arts et de la Culture (CNAC-café-théâtre). On peut y ajouter la Médiathèque municipale avec ses bibliothèques pour enfants et adultes, équipée d’une salle multimédia avec une connexion haut débit. Treichville peut également s’enorgueillir d’avoir le plus grand et imposant Palais des sports. A cela s’ajoute la piscine d’Etat, le stade municipal Anzoumana Konaté de l’ex Biafra, réhabilité par le Ministre François Albert Amichia lors de son passage au Ministère des Sports, sans oublier le siège de la Fédération ivoirienne de football.
Treichville d’hier à aujourd’hui…
Le constat qui se fait, malgré le nombre d’années, est pareil. Treichville, malgré sa superficie moins élevée, deuxième plus petite commune après le Plateau, reste attractif au vu des grands chantiers réalisés et en voie de réalisation.Pour OuattaraAlassane, Sous-directeur des Etudes et de la Planification à la Direction technique de la Mairie rencontré le jeudi 14 janvier 2019 dans ses bureaux, Treichville jouit d’une attractivité exceptionnelle. « Il faut d’abord connaître le profil de Treichville, la position stratégique de la commune, le profil économique et la gouvernance des gestionnaires, voire le leadership reconnu et incontesté du Premier magistrat François Albert Amichia. Historiquement parlant, Treichville a bénéficié de l’urbanisation du Plateau. En 1974, nous avions atteint le niveau de l’urbanisation à quasiment 100%. Tout était déjà tracé. A partir du moment où une commune est tracée au plan spatial, (il faut savoir que Treichville est comme un damier), celle-ci jouit de toutes les commodités (infrastructures routiers et autres…). La Cité peut être qualifiée de presqu’île. Nous avons deux ponts, qui offrent un positionnement stratégique. Pour aller du nord au sud, vous êtes obligé de passer par Treichville. Au plan du leadership, nous avons un Maire qui aunCV parlant. Plusieurs fois ministre, et aujourd’hui, Ministre de la Ville. Notre Maire est le Président du Conseil des Collectivités Territoriales de l’UEMOA, Président Régional pour les pays francophones du Réseau global des Villes plus sûres depuis le 6 décembre 2012. Et dans sa vision, il a toujours voulu que la Cité soit imprimée au développement durable. Treichville doit être le pendant du Plateau, c’est-à-dire que Treichville doit pouvoir ressembler au Plateau. Et si vous faites attention, depuis l’avenue 1 et 2, vous constaterez que Treichville ressemble au Plateau avec ses buildings de la CIE, SODECI, SOPIM… En plus, vous avez des locations à bas coûts.Pour prendre un exemple, si moi je suis Total-CI, je préfère prendre mes locaux ici que d’aller au Plateau où la valeur marchande est 3 à 4 fois plus élevée. Et ne l’oubliez pas, la Mairie fait d’énormes investissements dans la commune : le pavage, les voies bitumées, le ravalement des façades, la lutte contre l’insécurité sont autant d’actions. Mieux, ce n’est plus le District d’Abidjan, mais c’est le Grand Abidjan. Et lorsqu’on élaborait le schéma du Grand Abidjan, Treichville devrait bénéficier de 3 ou 4 grands projets. Et quand vous faites une rétrospective, Treichville d’il y a 5 ou 10 ans et Treichville d’aujourd’hui n’est pas du tout la même chose. Aujourd’hui les constructions se font en hauteur ».
Construction de la Mosquée Mohamed VI
Le choix de la construction de la Mosquée Mohamed VI parait donc comme un choix judicieux et logique. Et pour joindre l’utile à l’agréable, c’est le Roi du Maroc Mohamed VI et le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara qui ont procédé, le vendredi 3 mars 2018, à Treichville-Biafra au lancement des travaux de construction d’une mosquée que le Souverain chérifien offre à cette commune située au Sud d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.Cette mosquée baptisée du nom du Roi «Mohamed VI», sera réalisée dans un délai de 34 mois, sur une superficie de 25.000 m2. Elle comprendra deux salles de prière (hommes et femmes) d’une capacité d’accueil de plus de 7.000 fidèles. Selon l’architecte-concepteur, Moustapha Zehghari, l’édifice religieux comprendra en outre une salle de conférence, un pavillon administratif, une bibliothèque, une école coranique, un logement pour l’Imam mais également un complexe commercial, un parking et des espaces verts.
Échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise et aménagement du Boulevard de Marseille
L’Echangeur de l’Amitié Ivoiro-Japonaise en construction au carrefour “Solibra”, dans la commune de Treichville, à Abidjan, se veut un ouvrage ultramoderne. Il va contribuer à réduire les embouteillages que subissent les automobilistes dans la zone. L’ouvrage qui doit être livré à fin octobre 2019 décongestionnera le trafic à ce carrefour réputé pour ses embouteillages aux heures de pointe. A terme, un échangeur ultramoderne de type « fly-over’’, composé de deux ponts, enjambera le carrefour. Les usagers venant de Treichville disposeront de deux voies en hauteur, d’une longueur de 312 mètres. Ceux venant du Pont de Gaulle pour Marcory auront aussi leur passage en hauteur, avec deux voies d’une longueur de 210 mètres. Quant aux véhicules en provenance de Marcory et du Boulevard de Marseille, ils passeront sous l’échangeur. D’un coût global de 50 milliards de Fcfa, c’est un don de la République japonaise à la Côte d’Ivoire. Dans la même veine, Amadou Gon Coulibaly, Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l'Etat, a officiellement lancé, à Marcory, le vendredi 27 octobre 2017, les travaux d’élargissement et de renforcement du boulevard de Marseille, un des «axes stratégiques» de la ville d’Abidjan, qui part de Treichville à Marcory.Les travaux sur le boulevard de Marseille vont contribuer à décongestionner, non seulement, le trafic à Abidjan, mais aussi, à développer le potentiel économique de la ville. Vitrine économique de la Côte d’Ivoire, Abidjan concentre le quart de la population nationale et plus de 60% des emplois formels du pays. Le coût de l’aménagement dudit boulevard sur une longueur totale de 13,4 km est évalué à 50,6 milliards de Fcfa TTC», a dit Amadou Gon Coulibaly. Qui a précisé, que les travaux sont cofinancés par la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) et l’Etat ivoirien. Le boulevard de Marseille sera aménagé en 2x2 voies, depuis le pont Félix Houphouët-Boigny jusqu’au boulevard Valéry Giscard D’Estaing, en passant par le carrefour Nouvelle Pergola. Les travaux qui dureront 18 mois, devraient permettre, entre autres, de désengorger le boulevard VGE (long de 8 km et large de 100 m, le plus grand d’Abidjan), de réduire le temps de parcours sur l’axe concerné d’au moins 60% et le nombre d’accident de la circulation de 30%, ainsi que le coût d’exploitation des véhicules de 50%.
Siège de FIBA Afrique
La cérémonie de pose de la première pierre du siège de Fiba-Afrique s’est déroulée le 7 février 2017. En présence du Ministre des Sports, François Albert Amichia, lors de son passage dans ledit ministère. L’œuvre est déjà en gestation sur une superficie de 4000m2. Le bâtiment tiendra sur 2 étages, et occupera une superficie de 1600m2. L’architecte, M. Jacques Andoh, a été exhorté par le Maire résident de la commune de Treichville qui abritera la nouvelle bâtisse, à faire la part belle aux jeunes qualifiés de la commune pour sa construction.Le coût des travaux est estimé à 730 millions de Fcfa. La Côte d’Ivoire abrite le siège de Fiba – Afrique depuis 2002 dans les locaux de l’immeuble Alpha 2000 à Abidjan-Plateau.Ce nouveau siège, « symbole d’une ambition traduite en action concrète », selon le Ministre Albert François Amichia qui présidait la cérémonie va permettre à la Côte d’Ivoire de donner un nouveau souffle à son basket. Déjà que Treichville a en son sein la Maison de la pratique du Basket (Palais des sports, qui a accueilli la Coupe d’Afrique de Basketball)…
La Maison n’zassa
A vous l’honneur Monsieur le Président Alassane Ouattara
Commentaires


Comment