Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les demandes de visas pour la France ont augmenté de 81% de 2014 à 2018 en Afrique de l’Ouest (Consulat)

Publié le mardi 12 mars 2019  |  AIP
Présentation
© Autre presse par DR
Présentation de vins et spiritueux Français à Abidjan, en présence de l`ambassadeur Gilles HUBERSON
A l’initiative de Business France, une séance de présentation et de dégustation de vins et de spiritueux français a eu lieu le 25 juin dernier au Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.Photo : Gilles Huberson, Ambassadeur de France en Côte d`Ivoire.


Abidjan-Les demandes de visas pour la France ont augmenté de 81% de 2014 à 2018 en Afrique de l'Ouest, annonce le consulat général de ce pays en Côte d'Ivoire.

«Pour la troisième année consécutive, nous avons traité le plus grand nombre de demande de visa de toutes les structures consulaires françaises en Afrique de l'Ouest», indique cette administration dans une note d’information transmise à l’AIP lundi.

Un total de 57.575 demandes de visas a été présenté au consulat général de France à Abidjan, soit une augmentation de plus de 9% par rapport à 2017 et 80% des demandes de visas pour l’espace Schengen sollicitées en Côte d’Ivoire sont exprimées auprès du consulat général de France.

«Vingt cinq pour cent des visas de court séjour délivrés sont des visas de circulation (de un à quatre ans). La délivrance des visas de circulation ont augmenté de 42% par rapport à 2017 et la demande étudiante a augmenté de plus de 3%, soit près de 3.773 dossiers », souligne la note.

La note précise que la majorité des refus est liée à la présentation de faux documents et au caractère incomplet des dossiers.

Se prononçant sur ces chiffres, l’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Gilles Huberson a précisé que ces données doivent être sues en matière de visas pour ‘’tordre le coup’’ à certaines informations qui circulent.

Il a précisé que la volonté du président Français, Emmanuel Macron d’accroitre la mobilité de ceux qui nourrissent la relation entre la France et la Côte d’Ivoire tout en luttent contre l’immigration irrégulière.

bsp/tm
Commentaires


Comment