Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le ministre Cissé Bacongo pour une réorientation du discours politique vers les vrais problèmes des ivoiriens

Publié le vendredi 15 mars 2019  |  AIP


Abidjan, Nouveau ministre auprès du président de la République, Alassane Ouattara, chargé des Affaires politiques, Cissé Bacongo milite pour un changement dans la perception du combat politique en Côte d’Ivoire, et entend engager cette quête dans l’accomplissement de la nouvelle mission à lui confiée.

S’exprimant lors de la passation de charges avec son prédécesseur, jeudi, M Bacongo a estimé que les acteurs politiques ivoiriens devraient davantage mettre en avant la quête du développement, du bien-être de l’ensemble des populations plutôt que de rester dans cette vision, selon lui dépassée, qui veut que l’on se lance à la conquête du pouvoir rien que pour l’envi d’être aussi au pouvoir.

Pour lui cette transformation s’impose à cause de ce que « la démocratie a changé totalement son expression, ses modes » et de ce que les avancées technologiques, notamment internet, offrent désormais la possibilité à la majorité des citoyens de participer au débat politique. Des citoyens qui désormais attendent plus que des expressions de désirs de changement pour le changement.

« L’offre politique ne doit plus consister à dire nous aussi on veut venir au pouvoir. Ne peux plus seulement consister à dire on veut l’alternance politique. Il faut que nous sortions de ce débat et ça je vais en faire la promotion auprès du président de la République », a-t-il fait comprendre.

Cissé Bacongo s'est engagé à faire en sorte que le discours politique change pour que soient adressés "les vrais problèmes pour lesquels le peuple nous porte au pouvoir pour un certain temps". "On ne vient pas seulement au pouvoir pour soi, on vient au pouvoir pour ses concitoyens pour leur bien-être. Alors il faut avoir des projets, il faut une offre politique », a-t-il laissé entendre.

Anciennement conseiller juridiques du Président Ouattara, M Bacongo a été nommé lundi ministre des Affaires politiques en remplacement de Amadou Soumahoro qui lui a été élu, depuis le 7 mars, nouveau président de l'Assemblée nationale de Côte d’Ivoire.

Il s’est engagé à « poursuivre, amplifier et bonifier » le travail entamé par son prédécesseur, tout en ayant à l’esprit de nouvelles pistes à explorer eu égard aux nouvelles contingences politiques.

« Je regarde les horizons, je sais que nous allons vers de rivages qui peuvent être prometteurs si nous savons anticiper mais qui peuvent être aussi très dangereux si nous ne savons pas anticiper », a noté le nouveau chargé des Affaire politiques du Président Ouattara, recevant les dossiers dont il a désormais la charge sous le regard du secrétaire général de la présidence de la République, Patrick Achi.

(AIP)

kg/tm
Commentaires


Comment