Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Douze cas de décès maternels enregistrés au premier trimestre 2019 à Soubré

Publié le lundi 18 mars 2019  |  AIP


Soubré- Douze cas de décès maternels ont été enregistrés au premier trimestre de 2019, à Soubré, a déploré le directeur départemental de la santé de cette localité, Dr Zoni Kouakeu, qui impute cette situation à un fort taux d’abandon de consultations prénatales dans son district sanitaire.

« A peine évacuées, les femmes meurent à l’entrée de l’hôpital et dans des conditions calamiteuses, car il n'y a pas eu de consultations prénatales. Ils ont d’abord tenté de faire l’accouchement en vain avant de prendre la direction de l’hôpital », a-t-il dénoncé.

Pour le directeur départemental de la santé de Soubré, la sensibilisation doit être de rigueur pour encourager les femmes enceintes à être prises en charge dans un centre de santé ou à l’hôpital pour éviter les drames.

« Les gens retiennent les femmes à la maison, et quant elles arrivent à l’hôpital, il est trop tard. Alors sensibilisons nos femmes, nos sœurs et nos mamans », a-t-il soutenu.

Cette adresse a été faite, lors de la cérémonie d’investiture du bureau de l’association des sages-femmes ivoiriennes, section de Soubré, samedi, à la place Olympe Africa de Soubré, en présence du préfet de la région de la Nawa, Koné Messemba et de nombreux invités.

En 2018, le district sanitaire de Soubré avait enregistré 34 cas de décès maternels, a indiqué le directeur départemental.


km/nmfa/fmo
Commentaires


Comment