Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Pavillon des Lettres d’Afrique 2019 : Le ministère de la Culture et de la Francophonie explique les raisons de l’absence de la Côte d’Ivoire à ce rendez-vous

Publié le mardi 19 mars 2019  |  LInfodrome
Point
© Ministères par DR
Point de presse du ministre de la culture relatif au décès de Bernard Dadié
Abidjan le 11 mars 2019. Suite au décès de Père de la littérature ivoirienne, Bernard Binlin-Dadié survenu le 9 mars 2019 à Abidjan, le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandaman a animé ce lundi un point de presse pour annoncer un hommage national. Photo : Le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Bandaman


Dans un communiqué signé du service Communication du ministère de la Culture et de la Francophonie dont copie est parvenue à Linfodrome, les raisons de l’absence de la Côte d’Ivoire au Pavillon des Lettres d’Afrique 2019 y sont abordées. Aussi, le communiqué explique cette absence par une dette « que l’Agence Culturelle Africaine (ACA), administratrice du Pavillon, a laissée qui a contraint les organisateurs du Salon du livre de Paris à ne pas autoriser son ouverture ».

Le Pavillon des Lettres d’Afrique, stand fédérateur des pays africains au Salon du livre de Paris, n’a pas ouvert ses portes cette année. Après les éditions de 2017 et 2018 qui ont connu de vifs succès et souligné son importance majeure dans l’écosystème dudit Salon, cette absence a été vécue avec désolation par de nombreux professionnels du secteur.

Il ressort de l’examen de ce dossier que l’Agence Culturelle Africaine (ACA), administratrice du Pavillon, a laissé une dette qui a contraint les organisateurs du Salon du livre de Paris à ne pas autoriser son ouverture.

Cette dette est due, manifestement, à une faiblesse de management et de gestion, ainsi qu’à la dispersion de la Directrice générale de l’Agence Culturelle Africaine dans diverses autres activités culturelles budgétivores.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment