Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Yamoussoukro / Séminaire des jeunes du Rhdp : Amichia explique et définit les valeurs de l’Houphouëtisme

Publié le dimanche 7 avril 2019  |  Partis Politiques
Yamoussoukro
© Treichville Notre Cité par DR
Yamoussoukro : Séminaire des jeunes du Rhdp / Amichia explique et définit les valeurs de l’Houphouëtisme
La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro a abrité un séminaire des jeunes du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le samedi 6 avril 2019.


La Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la Paix de Yamoussoukro a abrité un séminaire des jeunes du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), le samedi 6 avril 2019. Autour du thème central « Quelle contribution du RHDP Yamoussoukro à la victoire en 2020 », les jeunes de la capitale administrative ont pris d’assaut la Fondation dans la matinée pour écouter et surtout apprendre de ceux qui ont épousé et côtoyer les valeurs du Père Fondateur.

Dans une communication savamment menée sur ledit thème, le Ministre de la Ville, par ailleurs, Vice-président du mouvement Pdci renaissance, François Albert Amichia a rappelé le contexte de la création du Rhdp. « Le Rhdp est né de la volonté de tous les enfants et héritiers de la pensée du Père Fondateur de la Côte d’Ivoire de s’unir. C’est l’aboutissement d’un processus entamé depuis 2005, marqué de 2010 à nos jours par la gestion commune et inclusive de l’Etat par le Rhdp ». Poursuivant, le Ministre de la Ville a indiqué que cette nouvelle formation est le résultat du rapprochement de plusieurs partis politiques dans un contexte ivoirien ou le projet fondateur de paix et de concorde a été remis en cause par les dissensions politiques des années 90.

Expliquant la doctrine du Père Fondateur, le Ministre de la ville a insisté sur le principe moteur de l’Houphouëtisme : la paix et la cohésion adoubé d’un panafricanisme sans pareil dans toute la sous-région. « Le principe moteur de l’Houphouëtisme a été l’union et la convergence des forces dans l’esprit du rassemblement et d’ouverture. Pour réussir le pari d’une Côte d’Ivoire puissante économiquement et leader dans la sous région, le Pr Houphouët-Boigny s’était appuyé sur toutes les communautés, ceux de la sous régions, voire d’Afrique centrale, mais aussi les Français et Libanais. La Côte d’Ivoire était un univers panafricain. Le nationalisme d’alors s’accorda avec l’idée d’une sorte de panafricanisme à l’ivoirienne », a-t-il-indiqué. Notons le nécessaire vivre ensemble prôné par le Rhdp, le Vice président du mouvement Pdci renaissance a rappelé les idéaux de la coalition politique.

« La création du Rhdp est sous-entendue par la problématique et les solutions pour faire renaître la Côte d’Ivoire grâce à un dialogue constructif et rassembleur en vue de soutenir l’objectif de développement. La région de Yamoussoukro a été le berceau de l’ Houphouëtisme qui a permis de construire l’Etat-nation ivoirien autour d’une vision et des moyens d’actions ». Notons que plusieurs sous-thèmes ont été animés par les Ministres Touré Mamadou et Anoblé Félix, en présence du Ministre Diarrasouba Souleymane. Par ailleurs, les jeunes de la Cité des Lacs ont par des motions, remercier les Ministres pour leur parfaite maitrise du sujet. Ils ont pris l’engagement d’être des artisans de paix tel que l’enseigne l’Houphouëtisme.
Commentaires


Comment