Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

PAQUINOU 2019 : Les peuples Wè et Baoulé du Cavally célèbrent le vivre ensemble

Publié le mercredi 24 avril 2019  |  Conseil Régional
«
© Autre presse par DR
« PAQUINOU 2019 » : La Présidente Anne Désirée Ouloto inscrit le Cavally au cœur des festivités
Vendredi 19 avril 2019. Le « PAQUINOU » dans le Cavally n`est pas que festif, Il a démarré dans la salle de conférence du siège du Conseil Régional, sis à Guiglo, par une journée de réflexion qui s`est articulée autour de deux Panels


« Voici pour nous l’occasion tant rêvée pour consacrer notre vivre ensemble, sur l’autel du pardon, de la paix et de la réconciliation »

Samedi, 20 avril 2019, s’est tenue à la place Félix Houphouët-Boigny de Guiglo, la cérémonie solennelle de la première édition du « PAQUINOU », en présence du Ministre de l’Équipement et de l’Entretien Routier, le Dr Amédé Koffi, et du Professeur Mariatou Koné, Ministre de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, tous deux co-parrains.

« Ce jour est un jour inoubliable. La fête de Pâques qui marque la résurrection du Christ marquera également la résurrection de la région du Cavally, une région où règne désormais la tolérance, la paix, le pardon, le vivre ensemble. », a indiqué le Représentant du Maire de la commune, au cours de son intervention.

Poursuivant, après avoir remercié l’invité spécial, Nanan Kouakou Yao Daniel et les co-parrains de cette première édition du « PAQUINOU » dans le Cavally, il souligne que cette région est en rang serré derrière la Ministre Anne Ouloto, pour exécuter les mots d’ordre du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara.

« Je voudrais à l’entame de mon propos, vous exprimer la joie et l’émotion qui est la mienne aujourd’hui. « PAQUINOU » dans le Cavally, jour de paix, de tolérance, de pardon à Guiglo, la cité du pardon et de la réconciliation. », a indiqué la Présidente Anne Ouloto, Reine de la Tribu Gbomi.

Consciente de la nécessité de tourner la page du passé douloureux ayant marqué sa région, la Présidente Anne Ouloto insiste auprès des différentes communautés vivant dans le Cavally, sur l’opportunité de la paix et de la réconciliation.

« Voici pour nous l’occasion tant rêvée pour consacrer notre vivre ensemble, sur l’autel du pardon, de la paix et de la réconciliation. Je voudrais saluer NANAN Kouakou Yao Daniel, mon papa, chef de la Tribu Gbomi (...)La célébration d’un "PAQUINOU" dans le Cavally prend donc tout son sens parce qu’elle constitue le prolongement d’une alliance scellée entre le peuple Gbomi et le peuple Wè. Nous devons désormais regarder l’avenir avec sérénité et enthousiasme (...) », exhorte-t-elle avant de conclure :

« Le vent de l’espoir annonce de beaux jours dans le Cavally (...)Je voudrais remercier tous mes frères qui se sont mobilisés afin que nous apportions ensemble ce message de paix. La cohésion, la fraternité, la paix ne va jamais sans le développement (...)Vive la paix dans le Cavally, vive la cohésion ! »

Plaçant plein d’espoir dans cette « union sacrée » entre les peuples Wè et Baoulé, la Ministre Mariatou Koné traduit cette foi en un avenir radieux pour le Cavally, par des conseils, suivis d’une promesse ferme : « La politique doit être au service de la société et non source de division et de traumatisme pour les populations. Chefs, vous êtes incontournables, de la prévention des conflits à leur résolution. Pour mieux faire votre travail, nous mettrons à votre disposition une maison équipée des Chefs du Cavally, d’une valeur de 60 millions de francs CFA, dont nous poserons la première pierre aujourd’hui même. » - « C’est l’arbre à palabres sous lequel vous allez prévenir les conflits. », ajoute-t-elle.

Elle a ensuite distingué 10 personnes comme Ambassadeurs de Paix et de Fraternité dans le Cavally, parmi lesquelles, le Chef de la Tribu Gbomi, NANAN Kouakou Yao Daniel, dans le grade d’Officier et 9 autres dans le grade de Chevalier.

Quant au Ministre Amédé Koffi, il invite les populations à se poser de bonnes questions : « Laissez les conflits. Ce que vous devez regarder, c’est le bonheur de vos parents. Chaque fois que vous posez un acte, posez vous la question de savoir est ce qu’il est bon pour ma communauté ? »

Cette deuxième journée du « PAQUINOU » dans le Cavally a également été marquée par un match de maracana (équipes féminines et masculines Wè et Baoulé), doté des trophées Mariatou Koné, Amédé Koffi, Ballet Ben Séverin et Nanan Kouakou Yao Daniel. Pour couronner le tout, les populations se sont retrouvées sur la place publique de la ville pour un bal poussière.
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment