Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Licenciement à Mata Holding : 72 ex employés réclament leurs droits

Publié le mardi 21 mai 2019  |  Le Nouveau Réveil


72 ex employés du groupe Mata Holding, entreprise spécialisée dans le domaine du tabac et de la distribution, propriété d’Aboubakar Fofana Sidiki, maire Rhdp de Man, crient famine. Ils ont été mis à la porte pour motif économique.

Cependant, l’employeur refuse de leur verser leurs droits légaux, notamment les indemnités de licenciement et autres droits sous prétexte que l’entreprise ne peut pas y faire face actuellement. Le maire et homme d’affaires propose un délai de carence de trois mois et après, il pourra payer les droits sur dix mois. Non contents, les ex employés ont porté l’affaire devant l’Inspection du travail de Yopougon. Après avoir entendu les plaignants, il ressort que, l'Inspection du travail a conclu à une « mésentente » entre les différentes parties et transmis le dossier au tribunal du travail.

Les licenciés estiment qu’après trois mois de congé technique, ils ne peuvent pas encore attendre trois autres mois et se voir remettre l’argent sur dix mois, car ils doivent faire face aux charges de scolarité de leurs enfants et autres dépenses. Joint au téléphone, Aboubakar Fofana Sidiki, maire Rhdp de Man et Pdg de Mata Holding, a reconnu n’avoir pas payé les droits de ses ex employés. Toutefois, il affirme qu’il le fera dès que possible. « Nous avons des difficultés financières, un de nos principaux partenaires est venu s’installer à Abidjan, ce qui réduit considérablement notre chiffre d’affaires, nous avons été obligé de nous séparer de certains agents contre notre gré. Nous le regrettons. Nous nous sommes engagé à régler les droits dès que nous le pourrons, mieux nous ne sommes pas fermé aux échanges mais nos anciens collaborateurs, refusent toute discussion. Ils préfèrent s’étaler dans les médias, ce qui ne favorisera pas le règlement de la situation car cela nous présentera comme de mauvais payeurs auprès de nos partenaires qui devraient nous aider à régler le problème », a affirmé Fofana Sidiki. Le patron de Mata Holding a affirmé que les droits cumulés de ses anciens collaborateurs représentent une forte somme qu’il s’engage à régler progressivement.

MARTIAL ALATE
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment