Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Religion/Interview : la Côte d’Ivoire, citée en exemple sur le plan mondial pour sa contribution à la Communauté Evangélique d’Action Apostolique (Très révérend, Michel Lobo)

Publié le mardi 21 mai 2019  |  Abidjan.net
Très
© Autre presse par DR
Très révérend pasteur, Michel Lobo


« Tout récemment en Italie, la Côte d’Ivoire a encore été citée en exemple parce que déjà 3 mois après l’année 2019, la Côte d’Ivoire a payé sa contribution de 5 millions F cfa à la caisse commune de la CEVAA (Communauté Evangélique d’Action Apostolique), mais au-delà de cette contribution, la Côte d’Ivoire a apporté en plus 1000 euros, en plus ».

Ces mots, du très révérend Michel Lobo, à l’occasion de la célébration de la « Journée de la Mission » par l’Eglise Méthodiste Unie de Côte d’Ivoire, ce dimanche 19 mai, au Temple Béthanie de la Ciad Primo (Cocody Riviera 4), ont suscité en nous l’intérêt d’en savoir plus sur la contribution de la Côte d’Ivoire à cette instance religieuse internationale.

Dites-nous très révérend pasteur Michel Lobo, qu’est-ce que la CEVAA ?

La CEVAA (Communauté Evangélique d’Action Apostolique), avec le temps est devenue Communauté d’Eglises en mission, la CEVAA est la fille de l’ancienne société des missions. En 1971, les églises filles d’Afrique, du pacifique, d’Amérique latine et les églises mères d’Europe s’étaient retrouvées à Paris au boulevard Arago, à la société des missions pour dire,’’ nous ne voulons plus d’églises mères et d’églises filles, mais soyons ensemble pour la mission parce qu’elle n’est pas seulement au sud mais c’est aussi au nord.

Un pasteur camerounais du nom de N’DJOUKE, citant la prophétie d’Esaïe 54 disant : vous églises mères, élargissez l’espace de votre tente pour que les églises filles puissent y trouver une place et soyons ensemble solidaires dans la mission.

Depuis octobre 1971 au Boulevard Arago à Paris, est née la CEVAA. L’église protestante méthodiste d’alors en Côte d’Ivoire est devenue membre de la CEVAA, représentée donc à cette assemblée par feu l’ancien président Auguste AKA et après lui Lambert N’CHO, et le président Gnando, ont été les délégués ivoiriens à la CEVAA. Chaque année la Côte d’Ivoire a deux délégués à la CEVAA.

Quel rôle est assigné à la Côte d’Ivoire à la CEVAA ?

Il y a des contributions à apporter à la caisse commune. On se met également ensemble et on partage nos préoccupations, nos soucis pour la mission. Alors, la Côte d’Ivoire est citée en exemple aujourd’hui parce que les contributions qu’on lui demande, elle est prompte à les faire venir. C’est pourquoi, est-elle citée en exemple.

Et tout récemment en Italie, la Côte d’Ivoire a encore été citée en exemple parce que déjà 3 mois après l’année 2019, elle a payé sa contribution de 5 millions F cfa à la caisse commune mais au-delà de cette contribution, la Côte d’Ivoire a apporté en plus 1000 euros. Ce que d’autres églises n’ont pas encore fait. Face au cyclone qui a frappé le Mozambique, le Mozambique étant membre de la CEVAA avec plusieurs églises qui y ont été inondées, avec des pertes en vies humaines. Il y a eu une collecte à la conférence de Port-Bouët (Abidjan) où le montant recueilli de plus de 6 00 000 F cfa a été complété à 1 000 000 F cfa par l’EMU CI à envoyer à la CEVAA pour traduire notre solidarité à ses églises de Mozambique qui ont perdu beaucoup de membres et qui souffrent. Les européens voient une église d’Afrique (EMU CI) qui est toujours prête à réagir de la sorte, n’ont pas hésité à citer au jour d’aujourd’hui, la Côte d’Ivoire en exemple à la CEVAA.

Comment se fait le processus de contribution ?

Nous avons un budget à partir duquel nous faisons des répartitions. Les églises sont classifiées. Celles d’Europe qui ont un certain poids qui donnent un peu plus et nous qui faisons partie de la catégorie A et d’autres églises de catégorie B, C et D, selon leur poids en termes de contribution financière.

On donne des cibles et jusqu’à la fin de l’année toutes ces cibles doivent converger au service financier de la CEVAA à Montpelier où se trouve le siège de la CEVAA, où le secrétaire exécutif avec les autres secrétaires résident pour travailler en concordance. Il y a des cibles que chaque église paye. Nous, les membres de l’exécutif, nous avons une équipe technique qui recense tous les besoins, qui fait des analyses et propose des priorités. Les membres de l’exécutif décident des répartitions à faire.

Quel poste occupe le très révérend Michel Lobo à la CEVAA ?

Je suis membre de l’exécutif chargé des églises de l’Afrique du nord (le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie) et de toutes les églises de l’Afrique de l’ouest (le Sénégal avec deux églises, la Côte d’ivoire, le Ghana, le Togo avec deux églises, le bénin) parce qu’il y a un seul représentant.

Et je suis le délégué de toutes ses églises élues à l’assemblée de Set en 2016 en France avec 55% des 56 suffrages exprimés. Je suis également chargé du recrutement, parce qu’en 2021, le secrétaire général actuel là va partir. Il faut un autre secrétaire général. Le secrétaire exécutif doit partir, une commission est mise en place que je préside et nous sommes à la recherche des candidats pour occuper ses postes.

Interview réalisée par JOB
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment