Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Trois personnes tuées dans un glissement de terrain après une forte pluie à Abidjan (Pompiers)

Publié le mardi 28 mai 2019  |  APA
Yopougon/
© Abidjan.net par D.Tagro
Yopougon/ Pluies diluviennes : le gouvernement aux cotés des familles sinistrées
Mercredi 14 juin 2017. Cité COPRIM à Niangon-Nord. Hamed Bakayoko ministre de l’Intérieur constate les dégâts causés par les pluies.


Abidjan (Côte d'Ivoire) - Un glissement de terrain survenu après la forte pluie qui s'est abattue lundi sur la capitale économique ivoirienne a emporté des habitations précaires à Yopougon dans l'Ouest d'Abidjan faisant trois morts dont un bébé de deux semaines, a appris APA mardi de source officielle.

« Lundi 27 mai 2019 aux environs de 19h, le GSPM (Groupement des sapeurs-pompiers militaires) est alerté pour l'effondrement d'une baraque à Yopougon Micao. Le fourgon 41 de Yopougon engagé est face à un glissement de terrain ayant emporté une baraque et ses occupants. Le père de famille s'en ai sorti tandis que trois autres membres de la famille (l'épouse, la belle-mère et le nouveau-né de deux semaines) manquent à l'appel», rapportent les pompiers dans une note d'information.

«Après une fouille minutieuse des décombres, le corps de la belle-mère est découvert vers 21h. Les recherches ont été interrompues à 21h30. Elles reprendront à 06h30 ce matin et le corps de la mère de famille est découvert vers 09h suivi de celui du bébé vers 12h», précisent les soldats du feu.


De son côté, le préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié qui était sur le lieu du sinistre pour s'enquérir de la situation, a invité à son tour, dans une note d'information publiée sur sa page officielle facebook, les populations d'Abidjan résidant dans les zones classées à risques de quitter ces lieux, estimant que la protection de la vie des populations est la «priorité» du gouvernement.

Dans la foulée, il a annoncé également la disparition d'une écolière de 10 ans dans les eaux de ruissellement et dont le corps est encore recherché.

La Société d'exploitation et de développement aéroportuaire aéronautique et météorologique (SODEXAM) a annoncé des excédents pluviométriques cette année en Côte d'Ivoire par rapport à la saison des pluies de l'année dernière.

En 2018, rappelle-t-on, de fortes pluies survenues dans la nuit du 18 au 19 juin, ont fait 20 morts dans tout le pays dont 18 décès à Abidjan, la capitale économique ivoirienne, 1 mort à Tiassalé (Sud) et un autre à Guibéroua dans le centre-ouest ivoirien.

LB/ls
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment