Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Jean Louis Billon « En 2020, nous remporterons la présidentielle et je ferai partie de l’équipe dirigeante »

Publié le mercredi 29 mai 2019  |  Le Banco.net
Politique/PDCI:
© Abidjan.net par Atapointe
Politique/PDCI: Jean Louis Billon, secrétaire exécutif chargé de la communication en conférence de presse
Abidjan le 30 octobre 2018. Jean Louis Billon, secrétaire exécutif chargé de la communication, de l’information et de la propagande a animé une conférence de presse relative au bilan des élections régionales et municipales et à la situation politique.


Secrétaire exécutif chargé de l'information, de la communication et de la propagande du Parti démocratique de Côte d'Ivoire - Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA), Jean Louis Billon n'est pas un inconnu sur la scène socio-économique et politique ivoirienne. Issu de la famille Billon très connue dans le monde économique et des affaires de la Côte d'Ivoire voire au-delà, il s'est forgé une forte personnalité aujourd'hui incontournable dans la vie économique et politique ivoirienne où il a occupé plusieurs fonctions. Président de la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire pendant une dizaine d'années et membre de Chambres consulaires de l'UEMOA, africaine et francophone, il a aussi été ministre. Ainsi, Jean Louis Billon fut ministre du Commerce, de l'Artisanat et de la promotion des PME de 2012 à 2015 avant d'être ministre du Commerce de 2015 à 2017. Il a toujours été critique vis-à-vis des monopoles de façon générale et particulièrement des entreprises européennes et a dénoncé, en tant que ministre du président Alassane Ouattara, la victoire du groupe Bolloré sur le port autonome d'Abidjan. C'est cette personnalité calme, pondérée, qui sait dire haut ce que les autres pensent bas, que nous avons rencontré lors de notre passage sur les bords de la Lagune Ebrié à Abidjan dans la deuxième quinzaine de ce mois de mai. Sans détour, Jean Louis Billon a accepté de répondre aux questions des Editions « Le Pays ».

Le Pays : Comment se porte aujourd'hui le PDCI-RDA, après sa rupture avec le RHDP ?

Jean-Louis Billon : Le PDCI-RDA se porte très bien, contrairement à ce que peuvent penser certaines personnes. Il est en train d'opérer une cure de jouvence avec du sang neuf qui le rejoint. Nous sommes confiants parce que nous sommes en pleine restructuration de notre parti dans la perspective de la présidentielle de 2020.
D'aucuns estiment que vous êtes amer vis-à-vis du Président Alassane Ouattara parce qu'il n'est pas allé dans votre sens lorsqu'en tant que ministre, vous aviez dénoncé le monopole sur la concession du port autonome d'Abidjan.
Non, pas du tout, cela n'a rien à voir. J'ai effectivement dénoncé la consécration d'un monopole parce que les monopoles sont mauvais pour un pays : et je le pense toujours. J'ai regretté que l'on permette à des entreprises étrangères de faire chez nous, ce que jamais, on ne leur permettrait de faire dans leur propre pays. Ma position reste invariable là-dessus. Nous sommes un pays qui base son économie sur le libéralisme économique. Et qui dit libéralisme, dit interdiction des monopoles et des positions dominantes. C'est cela la réalité. C'est une position que j'avais déjà exprimée haut et fort en 2004 et il n'est pas question pour moi d'avoir une autre position sur le même sujet. Je reste constant.

Votre prise de position sur la question du monopole était-elle à la base de votre non-reconduction au sein du gouvernement ?

Pas du tout. Je fais partie des personnes qui souhaitaient, à un moment donné, sortir du gouvernement. Occuper un poste pendant longtemps finit par vous « ennuyer » et par provoquer une « usure »; il est normal qu'un gouvernement se renouvelle. Dans tous les cas de figure, je serais parti du gouvernement puisque le PDCI-RDA sortait du RHDP.
... suite de l'article sur Le Banco.net

Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment