Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Gestion des collectivités territoriales / Le Dg de la Décentralisation interpelle: « Les ressources doivent être gérées de façon équitable »

Publié le vendredi 31 mai 2019  |  Le Nouveau Réveil
Rencontre
© Abidjan.net par PR
Rencontre des directeurs généraux et adjoints de l’administration de la décentralisation et du développement local
Abidjan le 28 mai 2019. Le Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL), Lazare Dago Djahi a échangé ce mardi avec les directeurs généraux et adjoints de l’administration. Photo : Lazare Dago Djahi, Directeur Général de la Décentralisation et du Développement Local (DGDDL)


La gestion des ressources publiques au niveau des Collectivités ne va pas toujours de soi. La question était au centre d’une rencontre, mardi, entre le Dg de la Décentralisation et du développement local et les directeurs généraux d’Administration. Ils sont venus nombreux, ces directeurs généraux, des différentes régions du pays. On en compte 31 et leurs adjoints au niveau des régions et 2 au niveau des districts. Le Dg, Lazare Dago Djahi, leur a rappelé leur mission qu’il demande de remplir avec sacerdoce et équité.

«Les directeurs généraux d’administration sont, au niveau des régions, les représentants de l’Etat. Ils doivent veiller sur les intérêts de l’Etat. Ils doivent veiller à ce que les présidents des Régions puissent s’assurer du respect de la légalité, dans tout ce qu’ils font. Ils doivent gérer l’administration, coordonner l’action de tous les directeurs centraux des régions. De temps en temps, il est normal que nous puissions leur rappeler leur rôle et leur indiquer les instructions du ministre de l’Intérieur et de la sécurité» a indiqué le Dg. Qui s’est dit attaché à la gestion rigoureuse des fonds alloués aux collectivités. « Les ressources doivent être gérées de façon rigoureuse. Ce sont les ressources de l’Etat. Il faut persuader le président à voyager avec le bon collaborateur. Souvent, des présidents sortent pour des choses qu’on peut trouver au pays. Il va pour découvrir ce pays.

Il y a des collaborateurs qu’on programme dans l’avion parce qu’ils n’ont jamais voyagé. En Côte d’Ivoire, il y a des choses qu’on fait qui ne sont pas bonnes. On ne vous demande pas de vous imposer au président. On vous demande d’avoir la force de persuasion » a-t-il insisté.

JB.K
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment