Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le RHDP salue la prompte réaction du gouvernement face aux propos de Bedié

Publié le mercredi 12 juin 2019  |  AIP
Politique:
© Abidjan.net par Marc Atigan
Politique: Conférence de presse du RHDP relative à la sortie du président du PDCI
Abidjan le 11 juin 2019. Après la sortie du président du PDCI, Henri Konan Bédié, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) à animé ce mardi une conférence de presse.Photo: Adjoumani Kobenan, porte-parole du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix en Côte d`Ivoire (Rhdp).


Abidjan, Le porte parole du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la (RHDP), Kobenan Kouassi Adjoumani, a salué mardi lors d’une conférence de presse à Abidjan, la prompte réaction du gouvernement en réponse aux propos tenus par le président du PDCI RDA, Henri Konan Bedié relativfs a l’orpaillage clandestin, à la fraude sur la nationalité.

« Nous profitons d’ailleurs de cette conférence de presse, pour saluer la promptitude avec laquelle le Gouvernement a réagi à cette énième sortie de route du président Bédié », a déclaré M. Adjoumani. Il a appelé « tous les ivoiriens épris de paix, la classe politique, la communauté internationale, les ONG, et l’ensemble des organisations de défense des droits de l’homme à se lever et à dénoncer de telles dérives d’où qu’elles viennent ».

Poursuivant, le porte parole du RHDP a lancé un appel aux ivoiriens, en leur demandant « de ne pas succomber à la tentation du repli ethnique et tribal, du rejet des étrangers qui sont des frères et qui contribuent aussi au rayonnement économique et social de la Côte d’Ivoire ».

Dans une déclaration publiée samedi, le Gouvernement a condamné des propos « d’une extrême gravité, appelant à la haine de l’étranger, (qui) sont de nature à mettre en péril, au-delà de la paix et de la cohésion sociale, l’unité nationale et la stabilité du pays » proférés par le président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié.

Recevant une délégation de son parti politique, en sa résidence de Daoukro, le mercredi 5 juin 2019, Aimé Henri Konan Bédié, ancien Chef de l’Etat et président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), a déclaré entre autres « … on fait venir des étrangers armés qui sont stationnés maintenant dans beaucoup de villages… »; « … il faut simplement que nous soyons conscients, car le moment venu, nous agirons, pour empêcher ce hold-up sur la Côte d’Ivoire, sous le couvert de l’orpaillage …"

Pour sa part, le secrétaire exécutif en charge de l’information, de la communication et de la propagande du PDCI-RDA, Jean-Louis Billon a réitéré l’attachement du président Henri Konan Bédié à la préservation de la paix, à la sauvegarde de la cohésion sociale et à la défense de l’unité nationale.

Il a évoqué « un mauvais procès fait au président Bédié », après la condamnation par le gouvernement de ses propos polémiques contre les étrangers, à 16 mois de l’élection présidentielle, lors de la réception d’un groupe de militants, mercredi, à Daoukro.

« Ces propos, d’une extrême gravité, appelant à la haine de l’étranger, sont de nature à mettre en péril, au-delà de la paix et de la cohésion sociale, l’unité nationale et la stabilité du pays », avait fustigé le gouvernement, par la voix de son porte-parole, le ministre de la Communication, Sidi Touré, samedi.

M. Billon a dit déplorer "ce mauvais procès" face aux problèmes évoqués par le président de son parti, à savoir, les conflits inter communautaires, l’orpaillage clandestin, et les nombreux cas de fraude, selon lui, sur l’identité ivoirienne.

(AIP)

gak/ask
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment