Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’inconduite des usagers sur l’axe Bouaké-Ferkéssedougou deplorée

Publié le lundi 8 juillet 2019  |  AIP


Niakara- Des ouvriers des entreprises en charge de la réhabilitation de l'axe Bouaké-Ferkessédougou, long de 220 Kilomètres déplorent l'inconduite de quelques usagers qui empruntent cette voie

"Nous sommes parfois confrontés à l'incivisme et l'impatience déconcertante de certains usagers et cela perturbe gravement notre sérénité au travail car notre sécurité et celle du matériel sont mises à rude épreuve", décrie Étienne Doulayomo, un ouvrier de Razel sur l'axe Tafiré-Badikaha, lors d'un entretien avec l'AIP.

Pour Fabrice Nagninlman, ouvrier sur le tronçon Katiola-Niakara, il faut une sensibilisation accrue de certains automobilistes pour un respect strict des mesures sécuritaires et autres signalisation routières, parfois particulières, imposées du fait des travaux intensifs en cours sur la voie.

Un préoccupation partagée par de nombreux travailleurs des deux entreprises de travaux publics en charge des travaux de renforcement de cette voie internationale, à savoir Colas pour la section Bouaké-Kanawolo (125 Km) et Razel pour le tronçon Kanawolo-Ferkessédougou (95 Km).

Aucun incident majeur n'a été notifié depuis le début de ce projet gouvernemental, estimé à 147 milliards de francs CFA, lancé en septembre 2017, à Katiola, par le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.


jbm/tad/fmo
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment