Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Santé: Atelier de clôture du projet OPP-ERA CI

Publié le mercredi 31 juillet 2019  |  Abidjan.net


En vue d’accélérer l’accès à la mesure de la charge virale pour l’amélioration du suivi des personnes vivant avec le VIH en Côte d’Ivoire, Expertise France en Collaboration avec le Ministère de la santé et de l’Hygiène publique, a mis en œuvre la phase pilote du projet OPP-ERA en 2013. Il s’agissait pour ce partenaire de la santé publique de mettre en place des laboratoires équipés de plateforme technologique de diagnostic de biologie moléculaire adaptée aux besoins des pays à ressources financières limitées pour mesurer de la charge virale chez les malades du VIH Sida. De 2013 à 2019 plus de 70.000 charges virales ont été réalisées par le projet OPP-ERA dans 07 laboratoires mis en place à Abidjan, à Dabou, à Daloa et dans plusieurs autres villes du pays.

Le but de ce projet OPP-ERA est de participer à l’atteinte du 3ème 90 de l’objectif mondial fixé par l’ONUSIDA pour la mise sous traitement antirétroviral ARV des personnes malades du Sida. Le projet OPP-ERA s’est déroulé en 2 étapes pour les phases pilotes (Mars 2013 à Juillet 2016 et Aout 2016 à Juillet 2019) et a permis de former plus 220 cliniciens et techniciens de laboratoires et assurer un accompagnement technique régulier en interne et une évaluation qualité périodique par des contrôles internes et externes au programme CDC et QCMD pour les 07 laboratoires de Côte d’Ivoire. Le Directeur de la Santé de l’Expertise France et l’ensemble des partenaires locaux du projet OPP-ERA se disent satisfaits de la performance des équipements techniques et les résultats obtenus en cette période de test.

« Les personnes malades du VIH qui ont pu mesurer leur charge virale ont vu leur santé s’améliorer convenablement » a indiqué Antoine PEIGNE (Directeur de la Santé de l’Expertise France). Les responsables du programme National de lutte contre le Sida se sont également réjouit de la mise en œuvre ce cette technologie bio moléculaire. Selon le Directeur Coordonnateur du PNLS, Prof. EHUI Eboi, plus de 25.000 patients sous traitements antirétroviraux ont pu réaliser leurs charges virales grâce au projet OPP-ERA et ont pu améliorer le suivi de leur santé. Le projet OPP-ERA a pris fin ce vendredi 26 Juillet 2019 en Côte d’Ivoire. Il était également mise en œuvre dans 04 pays d’Afrique, le Burundi, le Cameroun, la Guinée et la Côte d’Ivoire. En attendant le rapport final de 2019, l’on note déjà plus de 103 000 tests de charges virales réalisées sur la période du mois d’Août 2014 à Mai 2017 dans les 04 pays d’Afrique.

DA et DD
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment