Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Meeting de clôture de Séguéla : Amadou Soumahoro conseille la vigilance à ses parents

Publié le lundi 26 aout 2019  |  L’Essor Ivoirien


Après une dizaine de jours de tournée dans trois préfectures du Woroba (Mankono, Touba et Kani), le président de l’Assemblée Nationale, Amadou Soumahoro a animé le meeting de clôture à Séguéla, le 24 août dernier.

A l’esplanade du centre culturel Mandégbê de la ville, où s’est tenu l’événement, le Pan accompagné de 17 députés, de deux sénateurs et de nombreux cadres du district du Woroba a entretenu les populations sur plusieurs sujets. Ce sont : ses élections aux deux assemblées, l’union à entretenir entre cadres et la voix à suivre, qui est celle du chef de l’Etat. Amadou Soumahoro a expliqué aux siens ce que le chef de l’Etat a apporté comme soutien à sa personne à l’occasion des différentes batailles qui se sont présentées à lui.

« Chers parents, le président Alassane Ouattara aime le Woroba. Il a fallu le soutien du chef de l’Etat, son implication personnelle pour que je sois élu président de l’Assemblée nationale. Je suis venu vous le dire afin que vous vous joigniez à moi pour lui dire merci. Pour que vous puissiez continuer de prier pour lui. Alassane Ouattara est une chance pour nous », leur a-t-il dit. A l’occasion de cette apothéose, il a lancé des messages forts. Vis-à-vis du chemin à suivre qui est celui du président Alassane Ouattara. Il a donc conseillé. « Il ne faut pas suivre deux personnes à la fois. On ne danse pas au son de deux musiques à la fois. Ayons l’esprit de discernement. Alassane Ouattara est notre bonheur, notre guide. N’écoutez pas ceux qui viendront vous raconter autre chose. Un fils combat aux côtés de son père, il ne le combat pas ». Amadou Soumahoro a fait savoir que le temps n’est plus aux palabres entre fils et filles du Woroba, mais à l’unicité.

Une chose qui fera avancer le développement au lieu du retard, qui mettrait à mal la région. « L’heure n’est plus aux querelles intestines devant la misère, la pauvreté de nos parents. L’heure est à la cohésion, à l’union surtout autour du chef de l’Etat. Si faire palabre donnait des galons je serais aujourd’hui ‘’ général’’ », a-t-il ironisé. En déhors des discours, le Pan a fait savoir que des réalisations palpables sont suceptibles de donner de la crédibilité au chef de l’Etat ici et ailleurs. « Le Président de la République par sa politique de développement nous a permis d’avoir du goudron dans certaines de nos villes qui étaient sans bitume depuis 1960. Même s’il reste encore à faire par endroit, il faut reconnaitre que beaucoup a été fait en seulement 8 années. Je peux citer le bitumage de nos routes, des constructions d’écoles, de centres de santé (… ).. Il rêve d’une Côte d’Ivoire respectée en Afrique et dans le monde », a annoncé Amadou Soumahoro. Il a par ailleurs fait savoir qu’il sera la courroie de transmission entre l’exécutif, le peuple et le parlement, tant qu’il sera à la tête de l’Assemblée nationale, « Il n’aura pas de dichotomie, l’exécutif et le législatif doivent conjuguer leurs efforts pour rechercher les moyens de développement de notre beau pays ».



Pour joindre l’utile aux paroles, le président de l’Assemblée Nationale a don d’une ambulance médicalisée aux cantons défavorisés d’Assolo et de Nafana, pour permettre aux populations de ces lieux de pouvoir vite être évacuées. Il a également offert 1000 chaises, 1000 bouilloires, 500 récipients en caoutchouc, des sceaux, 10 congélateurs, 10 réfrigérateurs et la somme de 6 millions 550 mille Fcfa pour les populations.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment