Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Meeting Pdci – Fpi : Assoa Adou transmet le message de Gbagbo et lance un appel à Ouattara et au Rhdp

Publié le samedi 14 septembre 2019  |  Abidjan.net
Giga
© Abidjan.net par PR
Giga meeting de l`opposition ivoirienne au Parc des sports
Abidjan le 14 septembre 2019. L’opposition ivoirienne dont le FPI et le PDCI a animé ce samedi un giga meeting conjoint au parc des sports de Treichville.


Pour son tour de parole au premier meeting conjoint du Pdci-Rda et du Fpi dans l’histoire de la Côte d’Ivoire, le Secrétaire général du Fpi livré un message de son mentor, Laurent Gbagbo au nombreux militants des deux formations politiques mobilisés au Parc des Sports de Treichville ce samedi 14 septembre 2019. Assoa Adou a mis un accent tout particulier, dans son discours, sur la réconciliation et le pardon en Côte d’Ivoire. Deux chantiers chers à l’ex-président en liberté sous condition en Belgique où il attend la suite de son jugement devant la Cour pénale internationale (Cpi).

Pour l’ancien ministre de Laurent Gbagbo, les actes posés en faveur de la paix en Côte d’Ivoire, par le prédécesseur d’Alassane Ouattara au Palais d’Abidjan, achèvent de convaincre, non seulement qu’il est celui qu’il faut pour la réconciliation, mais plaide pour son retour dans son pays. Assoa Adou rappelle, à cet effet, les accords conclus sous l’ex-président ivoirien qui ont permis à l’actuel chef de l’Etat d’être candidat en 2010, ainsi qu’à l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, d’accéder à la Primature. Ces rappels faits, il a livré aux Ivoiriens les instructions reçues de son leader relativement à la ligne politique qu’a décidé d’épouser son parti aujourd’hui. « L’objectif de la discussion qu’il nous demande est la construction d’un Etat démocratique, laïc et solidaire, élément essentiel pour l’édification d’une nation multi-ethnique, intégrant en son sein des peuples venus des pays voisins, du Moyen orient, de l’Europe et d’ailleurs ».

En évoquant cette question de la réconciliation et de la cohésion nationale, Assoa Adou s’est adressé au président de la République, Alassane Ouattara et à ses partisans du Rassemblement des Houphouëtistes (Rhdp), le parti unifié au pouvoir. « C’est le lieu de rappeler au président Ouattara, au Rdr et à ses alliés au sein du Rhdp, que leur chaise au rendez-vous de la réconciliation et du pardon reste vide. Nous les attendons », a-t-il appelé.

Aux militants de l’opposition auxquels il s’adressait, le Secrétaire général du Fpi a traduit cet appel de son mentor. « Militants, jeunes et femmes de Côte d’Ivoire, vous devez prendre votre destin en main. Vous devez exiger la réconciliation nationale afin que le pays renaisse sur des bases saines. Le meeting de ce jour doit être considéré par tous comme le début de la régénérescence en Côte d’Ivoire. C’est le message que le président Laurent Gbagbo m’a chargé de vous livrer pour que nous nous levions pour reconquérir notre pays », a indiqué l’ancien ministre de la Défense.

Outre la réconciliation et la paix, Assoa Adou a dépeint, auparavant, un tableau sombre de la gestion du pouvoir Ouattara sur ses aspects sociaux et surtout économiques. Des chiffres à l’appui, il a déploré un surendettement de la Côte d’Ivoire, redoutant les intérêts que les Ivoiriens auront à payer à l’avenir. Le Secrétaire général poussera le bouchon plus loin en dénonçant une « course effrénée à l’enrichissement illicite », tandis que les populations vont mal et optent pour d’autres solutions parfois suicidaires. Pour soutenir ses dires, Assoa Adou se référera au rang de la Côte d’Ivoire (quatrième selon lui) sur la liste des pays africains qui favorisent l’immigration clandestine, pour remettre en cause la croissance et l’émergence prônées par les dirigeants actuels.



F.D.BONY
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment