Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les agents des Impôts ont tout paralysé, hier : Daloa, la grève largement suivie

Publié le jeudi 19 septembre 2019  |  Le Nouveau Réveil


Les agents de la Direction régionale des Impôts du Haut-Sassandra ne sont pas restés en marge du mot d’ordre d’arrêt de travail, lancé par la Fédération des syndicats de la direction générale des Impôts (FESYD-GI). Cette décision d’entrer effectivement en grève a été largement suivie, hier mercredi 18 septembre 2018, à Daloa par les agents qui ont abandonné leurs bureaux. A la direction régionale des Impôts sise au quartier Commerce, où nous nous sommes rendu à 14h 38mn, grande fut notre surprise de constater que c’est un calme plat qui y règne dans les locaux. Deux policiers font la navette entre l’extérieur et l’intérieur pour ne pas que les trouble-fêtes s’introduisent dans l’enceinte des Impôts. L’ambiance habituelle connue par les riverains a foutu le camp. Les usagers font des va-et-vient sans être reçus. C’est les mêmes scenarios également, selon notre source, dans la Cité du Rocher c’est-à-dire dans la ville d’Issia. Seuls les chefs de service assurent le minimum. « Voyez ici, tous les bureaux sont fermés, seuls les chefs de service sont là. Sinon, nous agents, on ne travaillera pas tant que nos différentes revendications ne trouvent pas d’issue favorable. Mon frère, tous les matins, nous sommes dans les quartiers et villages pour encaisser les gens afin qu’ils paient leurs impôts. Nous savons combien de fois, nous souffrons sur le terrain, qu’est ce qu’on ne nous dit pas. Mais, nous faisons fi de tout ça, pour faire le travail de l’Etat. Que cet Etat songe quand même à améliorer nos conditions de vie et de travail. C’est nous qui faisons entrer de l’agent dans la caisse de l’Etat et pourquoi on doit toujours rester pauvre. Nous disons non et mille fois non. », a fait savoir un agent qui a bien voulu garder l’anonymat, et d’ajouter : « Nous soutenons notre président Koné Losseni, dans toutes ses actions susceptibles de nous faire du bien. Nous ne reprendrons le travail que si nos revendications aboutissent à un succès favorable. Au cas où, tous les services seront toujours fermés jusqu’à nouvel ordre. Et s’il en faut interdire même les chefs de service d’avoir accès à leurs bureaux. La lutte que nous menons, ça concerne tout le monde, si ça aboutit demain, ils seront aussi heureux. Pourquoi ils doivent travailler ? ». C’est le lieu de rappeler quelques revendications des agents des Impôts, il s’agit, entre autres, de l’amélioration immédiate du profil de carrière, la mise en place immédiate de la commission administrative consultative de suivi de l’exécution des résolutions des différents forums de Grand-Bassam et de l’amélioration immédiate des conditions administratives et matérielles de travail des agents des Impôts. Comme on le constate, la direction régionale des Impôts est complètement paralysée.

K.B
Commentaires
Playlist Société
Toutes les vidéos Société à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment