Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Editorial
Article
Editorial

Editorial / Par Bill Terrason. : Transfert effectif !

Publié le lundi 23 septembre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Yamoussoukro a fait peau neuve. Grâce à la ‘’magie’’ Ouattara.
La cité qui a vu naître le père de l’indépendance, Félix Houphouët-Boigny renaît de ses cendres, grâce au grand bâtisseur, Alassane Ouattara. Yamoussoukro, cité historique aux milles souvenirs est en pleine restauration. Ouattara, le magnanime, a songé à ‘’ressusciter’’ la ville aux caïmans. Coût de l’embellissement pour qu’elle soit véritablement la capitale politique et administrative, près de 40 milliards de nos francs. Félix Houphouët-Boigny avait de son vivant rêvé voir Yamoussoukro devenir la capitale politique et administrative comme Abuja, en lieu et place de Lagos. Ou Yaoundé en remplacement de Douala au Cameroun. Les chefs d’Etat qui se sont succédé à la tête de la Côte d’Ivoire, avaient tous relégué aux oubliettes, la ‘’cité aux crocodiles’’. Aimé Henri Konan Bédié, Robert Guéi alias ‘’Bob’’, Laurent Koudou Gbagbo. Un abandon injustifié et une injustice faite à Yamoussoukro, déclarée sur papier, capitale politique et administrative jusqu’à ce mercredi 18 septembre 2019 où en Conseil des ministres hebdomadaire, délocalisé expressément à Yamoussoukro, le numéro 1 ivoirien, Alassane Ouattara, annonce le transfert effectif de la capitale de la Côte d’Ivoire à Yamoussoukro, avec une autre effectivité, son installation avec les autres institutions de la, République dans la cité aux lacs aux caïmans. Le ‘’vrai et unique houphouétiste’’ qui marche sur les traces de son ‘’géniteur en politique’’, le Bélier de Yamoussoukro, Alassane Ouattara, vient d’apaiser l’âme du père de l’indépendance qui n’était pas en paix dans sa tombe. La nouvelle qu’il attendait depuis des décennies depuis outre-tombe est tombée le 18 septembre 2019. Houphouët-Boigny a cessé de se ‘’retourner dans sa tombe’’. Le ‘’fils prodige’’, aujourd’hui digne successeur dans le fauteuil présidentiel, a décidé de rendre effectif ce transfert que le ‘’sage’’ de Yamoussoukro attendait depuis 26 ans, maintenant dans l’au-delà, avec un pincement au cœur. Ouattara a décidé de décaisser près de 40 milliards FCFA pour la réfection de la voirie, la construction de logements dignes de ce nom pour la nouvelle capitale politique et administrative.
Les sièges de toutes les institutions de la République seront construits à Yamoussoukro. Enfin, tout ce qui manque pour que cette ville soit parée aux couleurs d’une capitale digne de ce nom. Il n’y avait personne pour le faire, Ouattara y a songé jour et nuit et l’a réalisé à la grande satisfaction du Grand Centre Baoulé. Ce n’est nullement une opération de charme à l’approche de la présidentielle d’Octobre 2020 comme l’évoquent de nos jours, les journaux ‘’porte-voix’’ de l’opposition ivoirienne. Ce transfert figurait au nombre des projets et programmes du pouvoir d’Abidjan, qui vient de déclarer son effectivité avec l’installation du président Alassane Ouattara à Yamoussoukro pour donner l’exemple aux autres institutions de la République. Ouattara est tout simplement ‘’magique’’ et le vrai disciple du Bélier de Yamoussoukro.
Bonne lecture à tous et à lundi prochain, inch’Allah !


Bill Terrasson
Commentaires
Playlist Titrologie
Toutes les vidéos Titrologie à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment