Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Alliance de dupes FPI-PDCI/ Présidentielle 2020. Bédié-Gbagbo : Bientôt la grande déchirure !

Publié le jeudi 17 octobre 2019  |  L’Essor Ivoirien


Une alliance Bédié-Gbagbo en vue de la présidentielle de 2020 est sur toutes les lèvres en Eburnie. Ce ‘’mariage’’ est-il possible ? Personne n’y croit, tant les deux hommes ont en commun, de vieux comptes à régler.

Au cours d’une conférence de presse qu’il a animée le lundi 27 mai, M. Assoa Adou, Secrétaire Général du FPI a lâché un mot sur une alliance PDCI-RDA/FPI en prélude à la présidentielle de 2020. Cette annonce a fait sourire bon nombre d’Ivoiriens, tant les deux hommes se sont toujours regardés en chiens de faïence. Car beaucoup de choses les divisent. Tout a commencé à se détériorer entre les deux hommes quand Laurent Gbagbo, de retour du Gabon où il était en déplacement, a apprécié le coup d’Etat du 24 décembre 1999 contre Bédié. Depuis ce jour, ‘’N’Zuéba’’ a toujours nourri une soif de revanche contre Laurent Gbagbo. Sa revanche, il la prendra lors du 2ème tour de la présidentielle de novembre 2010, en se ralliant au candidat Alassane Ouattara. Le fils de feu Koudou Paul a difficilement ‘’avalé’’ cette haute trahison de la part de ce ‘’frère’’ qu’il a fait rentrer d’exil après être devenu président de la Côte d’Ivoire, suite à des élections émaillées de violences politiques. Le transfèrement de Laurent Gbagbo à la CPI est venu aggraver le fossé entre les deux hommes. Dans son dernier livre écrit dans sa cellule de la prison de Scheveningen (la Haye), l’époux de Simone Ehivet Gbagbo n’a pas fait de cadeaux au mari de Bomo Koizan Henriette. C’est peu de temps après sa sortie musclée dans son dernier livre qu’on a annoncé une alliance Bédié-Gbagbo, en prélude à la présidentielle de 2020. On croit rêver puisqu’une entente parfaite est impossible entre les deux hommes qui chérissent chacun de son côté, le proverbe révélateur de leur guerre à fleurets mouchetés : ‘’je t’aime, moi non plus !’’ Certes, les ministres Eugène Jean-Louis Billon et Maurice Kakou Guikahué étaient allés ‘’parlementer’’ avec le célèbre prisonnier de la CPI et rien n’avait filtré de leurs échanges. Après la rencontre Bédié-Gbagbo à Bruxelles le 29 juillet 2019, des questions se posent. Quel est celui qui sera le cavalier ? Et qui acceptera d’être le cheval ? On sait Laurent Gbagbo très malin ou rusé. De lui, feu Robert Guéi avait soutenu que c’est ‘’un boulanger’’. Alors question, qui va rouler l’autre dans la farine ? A 85 ans révolus, Bédié nourrit des ambitions de revenir aux affaires. Dans cette alliance de dupes ou contre-nature qui va y laisser des plumes ? Est-ce Bédié, Gbagbo étant très futé ? Ou est-ce le ‘’Woody’’ de Mama, le patriarche de Daoukro étant allé aussi ces derniers temps, à l’école de la ‘’roublardise’’, puisqu’ayant tourné le dos au RHDP qu’il a lui-même suscité avec l’historique appel de Daoukro ? Croisons les bras, qui vivra, verra la déchirure inévitable entre ces deux ‘’frères ennemis’’.

Igor Wawayou.
Commentaires
Playlist Politique
Toutes les vidéos Politique à ne pas rater, spécialement sélectionnées pour votre plaisir


Comment